Dallas, l'absence de trop ?Les Cowboys veulent enchaîner sans Tony Romo

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Sans Tony Romo, les Dallas Cowboys sont devoir montrer de nouvelles ressources.
Sans Tony Romo, les Dallas Cowboys sont devoir montrer de nouvelles ressources.
le 26/09/2015 à 15:24 par Grégory Richard

Affiche inattendue de la troisième semaine de saison régulière NFL, le match entre les Dallas Cowboys et les Atlanta Falcons opposera deux équipes toujours invaincues depuis début septembre. Pourtant, l'intérêt principal de cette rencontre ne concerne pas que les fiches des franchises respectives. Les Texans sont attendus au tournant au lendemain de la blessure de leur quarterbackQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
titulaire, Tony Romo.

Rarement les fans des Dallas Cowboys auront autant fait la grimace, après une victoire chez leurs rivaux de division, les Philadelphia Eagles. Vainqueurs en Pennsylvanie (20-10), les hommes de Jason Garrett ont vécu un succès à la Pyrrhus, après la blessure de leur quarterback vedette, Tony Romo, touché à la clavicule, et dont l'absence pourrait durer deux mois. Une mauvaise nouvelle qui s'ajoute à l'indisponibilité déjà annoncée du receveur texan, Dez Bryant.

Même avec deux victoires en deux matches, Dallas se retrouve donc dans l'incertitude, au moment de recevoir les Atlanta Falcons, également avec un bilan de 2-0. Les Géorgiens semblent d'ailleurs en confiance, depuis l'arrivée de Dan Quinn à Flowery Branch. Ils ont ainsi épinglé deux équipes de NFC Est pour démarrer la saison régulière, avec des succès sans briller face aux Eagles (26-24) et chez les Giants (24-20). Symboles de cette envie retrouvée: le duo Matt RyanJulio Jones qui marche déjà à plein régime et qui a fait souffrir les cornerbacks adverses. La défense d'Atlanta montre également du mieux, notamment en terme de pass rush, même si les statistiques ont encore du mal à le démontrer.

Quel visage attendre donc des Dallas Cowboys, offensivement parlant ? Jerry Jones et compagnie ont dû se creuser la tête pour suppléer Tony Romo, et anticiper une possible défaillance de Brandon Weeden, quarterback remplaçant et ancien premier tour de draft. Auteur d'un 7/7 en fin de match, face aux Eagles, le numéro 3 des Cowboys se sait attendu et pourra au moins compter sur une des lignes offensives les plus redoutées au pays, ainsi que sur un duo de cibles Terrance Williams - Jason Witten, de premier ordre. Au cas où, l'expérimenté Matt Cassel est arrivé de Buffalo, comme joker de luxe.

Sean Lee is back !

Au sol, les choses sont un peu plus compliquées de part et d'autres. Le départ de DeMarco Murray n'a toujours pas été compensé durablement par les Cowboys, qui comptent sur le comité Joseph Randle-Darren McFadden-Lance Dunbar pour faire des différences. A Atlanta, le bon début de saison du rookie Tevin Coleman (80 yards face à Philly, un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
à New York) est remis en cause, après sa récente blessure. Charge à Devonta Freeman et Terron Ward de prendre le relais efficacement, face à un run stop monstrueux des Texans, incarné par le retour en forme du linebackerLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Sean Lee. Une escouade qui a notamment maintenu Murray, face aux Eagles, à 2 yards en 13 portées.

Privé de Greg HardyRandy Gregory et Jeremy Mincey, le pass rush des locaux devra lui aussi mettre à contribution la ligne offensive des Falcons. Sous peine de voir le trio Julio Jones - Roddy White - Leonard Hankerson se régaler. Sous peine de mettre plus de pression sur les épaules de Brandon Weeden. Même avec un backfield défensif géorgien perfectible, l'ancien joueur des Browns a souvent forcé par le passé, pour un résultat rarement concluant.

Possible favori, avec Tony Romo, Dallas se retrouve donc outsider dans cette rencontre, à cause de son infirmerie chargée. La défaite est-elle assurée pour autant ? Rien n'est moins sûr, d'autant que les Falcons ont souvent déçu, sous Mike Smith, quand la victoire leur était promise. Les Cowboys ne seront sans doute pas les seuls à devoir faire preuve de ressources mentales ...

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Dallas 14 14 0 0 0 28
Atlanta 7 10 8 14 0 39
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je ne vois pas de différence entre ce qu'il fait et ce qu'il est. C'est une façon artistique de jouer en ligne offensive. Il fait paraître la tâche facile.  – DeDe Muñoz à propos de son mari Anthony

En VO :  I don't see any contrast between what he does and the way he is. It's an artistic way of playing the offensive line. He makes it look easy. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !