NFL 2020Semaine 9

NFL 2020
NFL 2020 (Pickswise)
le 10/11/2020 à 05:28 par Blaise Collin

Pour ce qui restera officiellement comme « l’année du COVID-19 », FA examine la saison 2020 équipe par équipe.

AFC North

Pittsburgh Steelers (8-0)

Dallas - Pittsburgh : 19 - 24

Pittsburgh s'est fait une frayeur à Dallas. Tout d'abord en tombant derrière (0-10) au tableau d'affichage jusqu'en fin de première mi-temps mais surtout lorsque QB Ben Roethlisberger (29/42, 306 yards, 3 TD) est sorti après son premier touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
, laissant QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Mason Rudolph (2/3, 3 yards) conduire le dernier drive des Steelers avant la pause. Fort heureusement pour les visiteurs, leur quarterback est revenu en seconde mi-temps et propulsé son équipe devant au score lors du dernier quart temps avec deux nouvelles réalisations. Les Steelers ont dû ensuite résister au retour de Dallas pour signer leur huitième succès de la saison. Avec cette victoire durement acquise, Pittsburgh est 8-0 pour la première fois de son histoire.

Baltimore Ravens (6-2)

Indianapolis - Baltimore : 10 - 24

Baltimore a rebondi de sa défaite contre Pittsburgh (24-28) en dominant Indianapolis. QB Lamar Jackson (19/23, 170 yards / 13 courses, 58 yards, 1 TD) a été chirurgical à la passe mais les points des Ravens sont venus de sa défense et au sol. C'est tout d'abord SSafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Chuck Clark (2 placages, 1 TD) qui a remonté 65 yards pour marquer après avoir recouvert un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
puis RB Gus Edwards (11 courses, 23 yards, 1 TD / 2 réceptions, 11 yards) et Lamar Jackson ont mis Baltimore à l'abri après la pause. Les Ravens ont terminé avec 266 yards offensifs dont seulement 55 yards à la mi-temps, la plus faible production offensive sur une mi-temps depuis l'arrivée du MVP 2019 à Baltimore.

Cleveland Browns (5-3)

Les Cleveland Browns étaient au repos cette semaine. 

Cincinnati Bengals (2-5-1)

Les Cincinnati Bengals étaient au repos cette semaine.

AFC South

Tennessee Titans (6-2)

Tennessee - Chicago : 24 - 17

Après deux revers contre Pittsburgh (24-27) et à Cincinnati (31-20), Tennessee a stoppé l'hémorragie face à Chicago. Les Titans ont progressivement construit leur avance lors des trois premiers quarts temps (3-0, 10-0 et 17-0), profitant notamment de deux pertes de balles de leurs adversaires, avant de résister au retour des Bears. QB Ryan Tannehill (10/21, 158 yards, 2 TD) a été efficace à défaut d'être spectaculaire.

Indianapolis Colts (5-3)

Indianapolis - Baltimore : 10 - 24

Indianapolis s'est sabordé contre Baltimore en encaissant quatorze points suite à des pertes de balles. C'est d'abord RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Jonathan Taylor (6 courses, 27 yards, 1 TD) qui a perdu un fumble que la défense des Ravens a retourné pour touchdown. Les Colts ont néanmoins atteint la pause en tête (10-7) mais QB Philip Rivers (25/43, 227 yards, 1 INT) s'est fait intercepter en début de troisième quart temps et Baltimore a converti par un touchdown cinq minutes et dix jeux plus tard.

Houston Texans (2-6)

Jacksonville - Houston : 25 - 27

Houston s'est imposé dans le duel du bas de l'AFC South. QB Deshaun Watson (19/32, 281 yards, 2 TD / 10 courses, 50 yards) a trouvé WR Brandin Cooks (3 réceptions, 83 yards, 1 TD) et WR Will Fuller (5 réceptions, 100 yards, 1 TD) pour des touchdowns de 57 et 77 yards, respectivement. Entre les deux, RB Duke Johnson (16 courses, 41 yards, 1 TD) a ajouté sa touche à la victoire des Texans dans un match que Houston a quasiment mené de bout en bout mais sans jamais arriver à le tuer.

Jacksonville Jaguars (1-7)

Jacksonville - Houston : 25 - 27

Jacksonville n'est pas passé loin d'abandonner la dernière place de la division AFC South derrière la performance encourageante de QB Jake Luton (26/38, 304 yards, 1 TD, 1 INT / 1 course, 13 yards, 1 TD). Le rookie d'Oregon State a ramené les Jaguars à portée des Texans en fin de match en marquant au sol après une petite pirouette mais il a ensuite manqué la conversion à deux points qui aurait créé l'égalité.  

AFC East

Buffalo Bills (7-2)

Buffalo - Seattle : 44 - 34

QB Josh Allen (31/38, 415 yards, 3 TD / 7 courses, 14 yards, 1 TD) a pris feu contre Seattle avec trois passes de touchdown en première mi-temps. Cela a donné quatorze points d'avance à Buffalo à la mi-temps (24-10). Les Bills ont fait fructifier cette avance après la pause avec deux nouveaux touchdowns, au sol cette fois, et trois ballons volés aux Seahawks. C'est la première fois depuis 1993 que les Bills sont 7-2. 

Miami Dolphins (5-3)

Arizona - Miami : 31 - 34

On n'arrête plus Miami qui a remporté son quatrième match de rang en s'imposant à Arizona. Les Dolphins ont pris le meilleur départ pour mener à la mi-temps (24-17) mais Arizona a repris les commandes en fin de troisième quart temps. QB Tua Tagovailoa (20/28, 248 yards, 2 TD / 7 courses, 35 yards) a remis les deux équipes à égalité et le match s'est joué sur une bataille de field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
: réussi pour les Dolphins et manqué par les Cardinals

New England Patriots (3-5)

New York Jets - New England : 27 - 30

Alors que New England était mené 17-27 en milieu de quatrième quart temps, QB Cam Newton (27/35, 274 yards / 10 courses, 16 yards, 2 TD) a conduit deux drives déterminants pour aller chercher la victoire. Il a d'abord marqué son second touchdown au sol après une interception cruciale de CB J.C. Jackson (1 placage, 1 INT), qui s'est rattrapé après s'être rendu coupable sur deux des trois touchdowns des Jets. Les Patriots ont également attendu le dernier quart temps pour enregistrer leur premier sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
de la rencontre. Cela leur a permis de récupérer la balle à moins d'une minute de la fin du match et d'aller chercher le field goal de la victoire par PK Nick Folk (3/3 FG / 3/3 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
) qui a joué plus de la moitié de sa longue carrière chez les... Jets.

New York Jets (0-9)

New York Jets - New England : 27 - 30

Les New York Jets sont passés tout près de leur première victoire de la saison en menant la majorité de la partie et avec une avance de dix points (27-17) jusqu'en milieu de dernier quart temps. Mais, malgré trois touchdowns de QB Joe Flacco (18/25, 262 yards, 3 TD, 1 INT), dont deux pour WR Breshad Perriman (5 réceptions, 101 yards, 2 TD), une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
dans le quatrième quart temps a relancé New England. Les Patriots ont d'abord égalisé avant de forcer un punt des Jets pour ensuite les achever sur un long field goal sur le dernier tic de l'horloge. Avec ce neuvième revers, les Jets sont 0-9 pour la première fois de leur histoire.

AFC West

Kansas City Chiefs (8-1)

Kansas City - Carolina : 33 - 31

Kansas City a dû batailler pour arracher la victoire à domicile contre Carolina. QB Patrick Mahomes II (30/45, 372 yards, 4 TD) a été fidèle à lui-même, devenant le quarterback le plus rapide à atteindre la barre des 100 touchdowns en NFL. Avec 40 matchs, il fait mieux que les 44 matchs de Dan Marino. Les deux derniers de ses quatre touchdowns contre les Panthers ont permis à WR Tyreek Hill (9 réceptions, 159 yards, 2 TD) d'assurer la victoire des Chiefs au quatrième quart temps.

Las Vegas Raiders (5-3)

Los Angeles Chargers - Las Vegas : 26 - 31 

QB Derek Carr (13/23, 165 yards, 2 TD / 2 courses, 14 yards) a atteint la mi-temps avec 44 yards à la passe, total qu'il a battu sur sa première passe complétée de la seconde mi-temps en trouvant WR Nelson Agholor (2 réceptions, 55 yards, 1 TD) pour un touchdown de 45 yards. Cela a permis de donner l'avantage aux Raiders (21-17) qui ne seront, ensuite, plus rattrapés. Les Chargers ont poussé jusqu'au bout et cru remporter la partie mais leur passe de touchdown à la dernière seconde a été jugée incomplète. 

Denver Broncos (3-5)

Atlanta - Denver : 34 - 27

Denver a été trop inefficace en début de partie pour pouvoir espérer repartir d'Atlanta avec la victoire. Les Broncos ont échangé leurs punts avec les touchdowns des Falcons et se sont retrouvé menés de 21 points (6-27) à la fin du dernier quart temps. Les visiteurs et QB Drew Lock (25/48, 302 yards, 2 TD, 1 INT / 7 courses, 47 yards, 1 TD) se sont réveillés au dernier quart temps mais le mal était déjà fait. 

Los Angeles Chargers (2-6)

Los Angeles Chargers - Las Vegas : 26 - 31

Avec ce revers contre Las Vegas, les Los Angeles Chargers ont désormais perdu six rencontres par moins d'un touchdown. Il a pourtant semblé que les Chargers allaient remporter leur troisième succès de la saison lorsque QB Justin Herbert (28/42, 326 yards, 2 TD / 5 courses, 24 yards) a trouvé le rookie WR Donald Parham Jr dans la end-zone à la dernière seconde du match, mais les arbitres ont révisé la décision et officiellement accordé la victoire aux visiteurs.

NFC North

Green Bay Packers (6-2)

San Francisco - Green Bay : 17 - 34

Green Bay a dominé de la tête et des épaules à San Francisco, ne laissant les 49ers revenir au score que dans les dernières minutes du match, une fois le match en poche. QB Aaron Rodgers (25/31, 305 yards, 4 TD) a été impérial et WR Davante Adams (10 réceptions, 173 yards, 1 TD) s'est promené dans la défense des Niners. La palme de l'efficacité revient néanmoins à WR Marquez Valdes-Scantling (2 réceptions, 2 TD) qui a marqué sur chacune de ses deux réceptions.

Chicago Bears (5-4)

Tennessee - Chicago : 24 - 17

Chicago s'est incliné à Tennessee malgré près de 50% de production offensive et deux fois plus de premiers downs que leurs adversaires. Mais deux fumbles perdus, dont un retourné pour touchdown, ont plombé leurs efforts. Menés 3-24 en milieu de dernier quart temps, la charge menée par QB Nick Foles (36/52, 335 yards, 2 TD) s'est avérée trop tardive. 

Minnesota Vikings (3-5)

Minnesota - Detroit : 34 - 20

Minnesota a abandonné la dernière place de la NFC North à sa victime du jour en s'imposant facilement contre Detroit malgré beaucoup d'indiscipline et neuf penalités. QB Kirk Cousins (13/20, 220 yards, 3 TD) et WR Irv Smith Jr (2 réceptions, 10 yards, 2 TD) ont connecté pour touchdown à deux reprises et RB Dalvin Cook (22 courses, 206 yards, 2 TD) n'a trouvé que peu de résistance dans la défense des Lions avec notamment une course victorieuse de 70 yards. Celle des Vikings, au contraire, a intercepté trois passes des quarterbacks de Detroit en seconde mi-temps pour préserver l'avantage au score et assurer la victoire.  

Detroit Lions (3-5)

Minnesota - Detroit : 34 - 20

Detroit n'a jamais été dans le coup à Minnesota, accordant des touchdowns sur trois des quatre premiers drives adverses. Menés de dix points à la pause (10-20), les Lions se sont tirés un chargeur dans le pied avec deux interceptions coup-sur-coup pour QB Matthew Stafford (23/32, 211 yards, 1 TD, 2 INT). Après un second sack un peu brutal, le quarterback titulaire est sorti sur blessure, remplacé par QB Chase Daniel (8/13, 1 TD, 1 INT) qui a, lui aussi, lancé une interception sur son premier drive complet. De façon assez incroyable, aucune des trois interceptions n'a mené à des points pour les Vikings et deux d'entre-elles ont été suivies par des punts bloqués par les équipes spéciales des Lions.

NFC South

New Orleans Saints (6-2)

Tampa Bay - New Orleans : 3 - 38

QB Drew Brees (26/32, 222 yards, 4 TD) a remporté haut la main son duel entre les deux quarterbacks ayant lancé le plus de touchdowns rn NFL. New Orleans a dominé la match contre Tampa Bay de bout en bout, menant 31-0 à la pause. Les Saints ont profité du match pour largement impliquer QB Taysom Hill (2/2, 48 yards / 7 courses, 54 yards) et même faire joueur QB Jameis Winston (1/1, 12 yards). NO profite de cette victoire pour reprendre la tête de la NFC South et possède désormais l'avantage direct sur les Buccaneers que les Saints ont déjà battu en Semaine 1 (34-23).

Tampa Bay Buccaneers (6-3)

Tampa Bay - New Orleans : 3 - 38

Soirée cauchemardesque pour QB Tom Brady (22/38, 209 yards, 3 INT) qui a subi la défaite la plus sévère de ses 21 ans de carrière en NFL et rendu l'une de ses pires feuilles de statistiques avec trois interceptions pour zéro touchdown. La dernière telle occurrence remontait à 2006. Sa seconde interception résulte d'une erreur de communication avec WR Antonio Brown (3 réceptions, 31 yards) dont l'arrivée à Tampa Bay n'a pas immédiatement payé.

 Carolina Panthers (3-6)

Kansas City - Carolina : 33 - 31

Carolina enregistrait le retour de RB Christian McCaffrey (18 courses, 69 yards, 1 TD / 10 réceptions, 82 yards, 1 TD) mais la grosse performance de son couteau suisse n'a pas suffi à faire tomber Kansas City sur les terres du champion en titre. Les Panthers menaient pourtant à la mi-temps (17-13) mais ils n'ont pas tenu le rythme des Chiefs après la pause malgré une domination globale aux statistiques (435-397 aux yards, 30-24 aux premiers downs, 38-22 au temps de possession ou encore 0-1 aux balles perdues). 

Atlanta Falcons (3-6)

Atlanta - Denver : 34 - 27

QB Matt Ryan (25/35, 284 yards, 3 TD / 3 courses, 10 yards) a été efficace tôt dans le match pour rapidement donner une confortable avance aux Falcons à la mi-temps (17-3) puis à la fin du troisième quart temps (27-6). RB Todd Gurley (19 courses, 53 yards, 1 TD) s'est assuré que le retour des Broncos dans la partie reste une distante possibilité en ajoutant un quatr¡ème touchdown pour Atlanta en milieu de dernier quart temps.

NFC East

Philadelphia Eagles (3-4-1)

Les Philadelphia Eagles étaient au repos cette semaine.

Washington Football Team (2-6)

Washington - New York Giants : 20 - 23

QB Kyle Allen (5/7 62 yards) est sorti sur blessure en début de match et le moins que l'on puisse dire c'est que son remplaçant QB Alex Smith (24/32, 325 yards, 1 TD, 3 INT) n'a pas vraiment aidé son équipe avec notamment deux interceptions lors du dernier quart temps alors que Washington essayait de revenir  dans la partie. Rapidement mené au score, WFT a abandonné son jeu au sol (9 courses, 37 yards) pour se concentrer sur le jeu aérien. Et l'équipe de la Capitale n'a pas été loin de réussir son pari mais cinq pertes de balles (trois interceptions et deux fumbles) ont totalement plombé les plans.

Dallas Cowboys (2-7)

Dallas - Pittsburgh : 19 - 24

Pour la première fois de son histoire, Dallas a débuté un nouveau quarterback lors de deux matchs consécutifs. Après QB Ben DiNucci à Philadelphia (9-23), c'est QB Garrett Gilbert (21/38, 243 yards, 1 TD, 1 INT / 3 courses, 28 yards) qui a été titularisé contre Pittsburgh. Il a bien débuté son match avec une passe de touchdown pour WR CeeDee Lamb (4 réceptions, 71 yards, 1 TD), le rookie d'Oklahoma, qui a permis aux Cowboys de mener 10-0 en milieu de deuxième quart temps. Mais, après la pause, Dallas n'est pas parvenu à conserver son maigre avantage de dix points (9-19) de la fin du troisième quart temps.

New York Giants (2-7)

Washington - New York Giants : 20 - 23

Les New York Giants se sont imposés à Washington sans être particulièrement brillants en attaque mais en profitant des erreurs adverses pour intercepter trois ballons et forcer deux fumbles. QB Daniel Jones (23/34, 212 yards, 1 TD) et RB Wayne Gallman (14 courses, 68 yards, 1 TD) ont permis à leur équipe de prendre une avance de 17 points à la mi-temps (20-3) que les Giants ont ensuite pu conserver grâce à leur défense.  

NFC West

Seattle Seahawks (6-2) 

Buffalo - Seattle : 44 - 34

Mauvaise journée pour QB Russell Wilson (28/41, 390 yards, 2 TD, 2 INT / 2 courses, 5 yards, 1 TD) qui a perdu quatre ballons (deux interceptions et deux fumbles) à Buffalo. Malgré un septième match cette saison à plus de 30 points, les Seahawks n'ont pas tenu le rythme offensif des Bills qui ont marqué seize points (1 TD et 3 FG) suite à ces pertes de balle.

Arizona Cardinals (5-3)

Arizona - Miami : 31 - 34

Un field goal manqué juste après le "two-minute warning" a coûté à Arizona une potentielle prolongation contre Miami. Mais c'est peut-être un fumble perdu par QB Kyler Murray (21/26, 264 yards, 3 TD / 11 courses, 106 yards, 1 TD) et retourné pour touchdown par les Dolphins qui a fait la différence, même s'il a eu lieu sur le tout premier drive des Cardinals et si le quarterback d'Arizona a, par la suite, réalisé un gros match. Les 130 yards offensifs supplémentaires des Cardinals ne se sont pas traduits par assez de points au tableau d'affichage...

Los Angeles Rams (5-3)

Les Los Angeles Rams étaient au repos cette semaine.

San Francisco 49ers (4-4)

San Francisco - Green Bay : 17 - 34

En l'absence de QB Jimmy Garoppolo (cheville), TE George Kittle (pied), RB Raheem Mostert (cheville) et WR Deebo Samuel (ischio-jambier), San Francisco a sombré face à Green Bay. Le score final est trompeur puisque les 49ers ont marqué leurs deux touchdowns dans les cinq dernières minutes, une fois le match largement hors de portée. WR Richie James (9 réceptions, 184 yards, 1 TD) est l'un des seuls joueurs de l'attaque des Niners à surnager tandis que QB Nick Mullens (22/35, 291 yards, 1 TD, 1 INT) a encore été en difficulté.

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Ils vous donnent une Cadillac une année, la suivante ils vous donnent l'essence pour quitter la ville.  – Woody Hayes, coach, Ohio State

En VO :  They give you a Cadillac one year, and the next year they give you the gas to get you out of town. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !