Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Festival offensif à Houston ?Preview Super Bowl LI : Atlanta Falcons – New England Patriots

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Qui décrochera le très convoité Lombardi Trophy ?
Qui décrochera le très convoité Lombardi Trophy ? (David J. Phillip, AP Photo)
le 03/02/2017 à 22:24 par Rémy Lecomte

Un Super Bowl entre deux des meilleures attaques de la ligue un an après celui entre deux défenses hors du commun. Dimanche à Houston, deux des favoris au titre de MVP s’affronteront pour décrocher le titre suprême. Quelle sera la clé de ce Super Bowl entre l’attaque qui inscrit le plus de points et la défense qui en concède le moins ?

Meilleure attaque vs Meilleure défense

Pour la sixième fois depuis 1970, l’attaque la plus prolifique affrontera la défense la plus efficace lors du Super Bowl. Le dicton dit que les défenses rapportent des titres, et cela se vérifie avec les quatre victoires pour les meilleures défenses en cinq confrontations. Mais on le sait, l’arme principale des Patriots n’est pas la défense. Les chiffres de 15 points concédés par match sont aussi causés par la faiblesse de certains de leurs adversaires cette saison.

Atlanta inscrit en moyenne 33 points par match cette saison, des statistiques hallucinantes ! Ils possèdent donc la meilleure attaque de la ligue emmenée par le probable MVP de la saison : Matt Ryan. Les Patriots pointent à la troisième place du classement, avec plus de 27 points de moyenne.

Duels de génies

Les spectateurs auront la chance d’admirer la lutte entre deux quarterbacks de talent. Matt Ryan, qui réalise enfin la saison que tout le monde attendait avec des stats hors du commun. Il est l’homme en forme de ces playoffs avec huit touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
en deux matchs. Et Tom Brady, qui se rend à son septième Super Bowl pour tenter de conquérir un cinquième sacre. Matty Ice compte 45 touchdowns pour 7 interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
, saison régulière et playoffs confondus. Difficile de faire mieux. TB12 quant à lui, en est à 33 touchdowns pour 4 interceptions avec quatre matchs de moins que son adversaire du jour. Brady semble être en mission depuis son retour de suspension, plus revanchard que jamais. Mais en parlant de génies, les coachs ne sont pas en reste. Dan Quinn, ancien coordinateur défensif des Seahawks réalise un travail fantastique à Atlanta pendant que Bill Belichick continue de dominer de manière insolente l’AFC et la NFL.

Inarrêtable ?

Les Falcons disposent de plusieurs armes de destructions massives, mais comment ne pas parler de Julio Jones en premier lieu ? Le receveur survole la ligue cette année encore et les playoffs ne semblent pas l’impressionner. Il l’a démontré en finale de conférence face à des Packers totalement impuissants. Mais on sait que Belichick fera de Jones sa priorité. Il subira une double couverture tout au long de la rencontre, évitant les big plays. Mais difficile de savoir si la défense des Pats enverra ses deuxième et troisième cornerbacks ou si Malcolm Butler sera soutenu par un safety comme ce fût le cas face à Antonio Brown il y a deux semaines. C’est en tout cas un élément qu’il faudra de suivre de près, et ce dès l’entame du match.

Mais si Jones est bien muselé, il en faudra plus pour arrêter les Falcons. En effet, Mohamed Sanu et Taylor Gabriel sont des cibles de choix pour Matty Ice. En plus de ces receveurs, Ryan peut s’appuyer sur des running backsRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
aussi talentueux avec leurs mains qu’avec leurs jambes ! Devonta Freeman et Tevin Coleman sont des poisons pour les défenses et risquent de jouer un rôle important dans ce Super Bowl. Le défi pour les Patriots sera de contenir cette attaque, en particulier en redzone. On sait que les Patriots concèdent des yards tout en gardant l’adversaire hors de la endzone, limiter les Falcons à des field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
aux moments importants serait un luxe pour les hommes de Belichick !

Qu’attendre de Josh McDaniels

On le sait, l’attaque des Patriots nous réserve toujours son lot de surprises. Ils parviennent encore à surprendre les coordinateurs défensifs adverses. McDaniels peut compter sur Tom Brady pour appliquer à la lettre ses consignes, si exigeantes puissent-elles être. Les Patriots tenteront sans doute de courir avec LeGarrette Blount mais pourrait rapidement se diriger vers un jeu de passe face auquel les Falcons semblent plus vulnérables.

Les Patriots ne disposent pas d’un Julio Jones mais Julian Edelman, Chris Hogan, Martellus Bennett ou encore Danny Amendola forment un groupe de receveurs qui donnera du fil à retordre à la défense d’Atlanta. Une défense qui devra mettre une pression intérieure sur Brady sans quoi le natif de Californie risque de mettre en pièces ses adversaires. En plus de ses receveurs, Brady, tout comme Matt Ryan, peut compter sur deux running backs dangereux dans le jeu de passe. Dion Lewis et James White se mutent rapidement en receveurs et peuvent faire mal aux défenses, ils l’ont encore démontré avec des touchdowns par les airs durant ces playoffs.

Quinn utilisera un système similaire à celui utilisé à Seattle mais il devra se méfier de Brady qui pourrait, avec sa grande expérience, induire en erreur les jeunes defensive backs d’Atlanta. Un véritable jeu d’échec est attendu, et on sait qu’à ce petit jeu là, les bostoniens ont souvent raison de leurs adversaires.

Quid des défenses

Une unité défensive prometteuse

Atlanta ne possède pas la meilleure défense de la ligue, loin s’en faut. Cependant, ils peuvent se targuer de disposer de l’un des joueurs les plus dangereux pour les quarterbacks cette saison ! Vic Beasley compte 15,5 sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
à son actif cette saison, deux de plus Von Miller. Et le jeune linebackerLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
ne se contente pas des sacks, il ajoute 6 fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
forcés à sa collection. Cependant les Falcons ont des statistiques peu rassurantes avec une 27ème place en points concédés et une 25ème place en yards concédés. Néanmoins, Dan Quinn peut compter sur des jeunes talents comme Keanu Neal et Deion Jones qui réalisent une grosse saison avec plus de 100 plaquages chacun. Le manque d’expérience devra être couvert par leur dynamisme qui leur permettra de déranger leurs adversaires dès la ligne de scrimmage.

Dwight Freeney apportera son expérience et son talent à la défense de Richard Smith. Il est l’un des seuls Falcons à avoir connu ce stade de la compétition. Il tentera d’atteindre Brady et de faire oublier l’absence de Adrian Clayborn qui s’est blessé durant les playoffs.

De l’expérience et de l’efficacité

Matt Patricia, le coordinateur défensif de New England, récolte ce qu’il a semé avec ce titre de meilleure défense en points concédés. Sans disposer de noms ronflants, les Patriots comptent sur des joueurs qui font leur boulot, Butler est capable de couvrir bon nombre de receveurs dans la ligue, Dont'a Hightower est le cerveau de cette défense pendant que Alan Branch est l’un des joueurs les plus sous estimés de cette équipe, lui qui annihile régulièrement les jeux de course. Cette défense est capable d’élever son niveau de jeu dans les moments importants et a tenu le coup lorsque les Patriots en avaient besoin. Ils ont limité les attaques adverses à 88 yards de moyenne à la course. Et à 326 yards au total, c’est 90 yards de moins que les Falcons.

X-Factor 

Qui sera la surprise de ce Super Bowl ? Qui sera décisif sans pour autant se nommer Brady ou Jones ? Voici quelques noms qui auront leur importance dans cette rencontre.

Tevin Coleman : Il pourrait être l’un des éléments clés de cette rencontre. En saison régulière, le running back était un poison par les airs. Sa moyenne par réception dépasse les 13 yards, et ce avec plus de 31 réceptions à son compteur. Il est un véritable enfer pour les adversaires.

Duron Harmon : Il est peut-être celui qui sera opposé par moment à Coleman. Patrick Chung est plutôt efficace face à la course alors qu’Harmon est un joueur qui préfère défendre les assauts aériens. Il aura un rôle important à jouer dans cette rencontre.

Alex Mack : Légèrement blessé, le centerCenter (C)
c'est le joueur de la ligne offensive qui transmet le ballon entre ses jambes au QB lors du snap.
d’Atlanta devrait prendre part à cette rencontre. Il jouera un rôle important car il est l’un des piliers de cette offensive line. Pour mettre Ryan en danger, les Pats devront tenter de mettre une pression intérieure et donc Mack sera en première ligne pour protéger son QB !

Trey Flowers : On parle peu du pass rush des Patriots qui n’est pas le plus efficace cette saison. Mais si un homme est à suivre de près dans ce secteur, c’est bien Flowers. Il tentera justement de mettre cette fameuse pression sur Ryan pour le faire déjouer. Il devra sortir son meilleur match pour prendre le dessus sur cette offensive line bien rodée des Falcons. Mais il pourrait être un élément primordial dans le déroulement de cette rencontre.

Les clés du match

Comme souvent au Super Bowl, tout devrait se jouer sur des détails. Brady affrontera une défense friable mais pas ridicule, loin de là. Si Beasley parvient à perturber la poche de Brady, cela pourrait rendre service aux defensive backs qui ne laisseront pas de liberté aux receveurs. Le running game pourrait être décisif. On en parle peu mais si une équipe parvient à installer un running game décent, elle pourrait fatiguer son adversaire et le garder sur la touche de longues minutes, et on sait que chaque minute compte dans un Super Bowl !

Finalement, on en vient au duel entre des coachs qui auront concocté un gameplan mûrement réfléchi pour ce choc. Comme le rappelle souvent Belichick, les joueurs gagnent un match, mais les coachs peuvent le perdre. Les voilà prévenus ! L’expérience parle en faveur des Patriots, qui ont connu de nombreuses finales ces dernières années, mais la jeunesse et la fougue des Falcons feront office de solide challenge pour Brady & compagnie.

Cette saison touche à sa fin mais son acte final risque de nous tenir éveillé dans la nuit de dimanche à lundi. On peut compter sur ces deux franchises pour nous offrir un spectacle digne de ce nom après des playoffs assez décevants. Un casting de choix pour ce 51ème Super Bowl. Messieurs les acteurs, ne nous décevez pas !

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Atlanta 0 21 7 0 0 28
New England 0 3 6 19 6 34
... chargement de la zone de commentaire ...

 Lance moi cette fichue balle !  – Keyshawn Johnson

En VO :  Throw me the damn ball ! 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !