NFL 2021Semaine 6

le 19/10/2021 à 03:30 par Blaise Collin

Semaine 6 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs

Tampa Bay Buccaneers (5-1) - Philadelphia Eagles (2-4) : 28 - 22

Un record de plus pour QB Tom Brady (34/42, 297 yards, 2 TD, 1 INT) qui est devenu le premier quarterback de plus de 44 ans à être titularisé dans au moins six matchs d'une même saison. Tampa Bay a célébré la prouesse en s'imposant à Philadelphia avec deux passes de touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de son quarterback au premier quart temps (14-7) puis deux touchdowns de 
RB Leonard Fournette (22 courses, 81 yards, 2 TD / 6 réceptions, 46 yards), un au cours de chacun de deux quarts temps suivants (28-7). Les Eagles ont répondu, trop tard, par deux réalisations au sol de QB Jalen Hurts (12/26, 115 yards, 1 TD, 1 INT / 10 courses, 44 yards, 2 TD).

Miami Dolphins (1-5) - Jacksonville Jaguars (1-5) (à Londres) : 20 - 23

Pour son huitième voyage à Londres, Jacksonville a signé la première victoire de sa saison, mettant fin à une série de vingt défaites consécutives. Si QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Trevor Lawrence (25/41, 319 yards, 1 TD / 2 courses, 11 yards) a eu le meilleur sur QB Tua Tagovailoa (33/47, 329 yards, 2 TD, 1 INT / 3 courses, 22 yards) comme lors de la finale de la saison universitaire 2018 remportée par Clemson sur Alabama (44-16), c'est le jeu au pied qui a offert aux Jaguars ce premier succès depuis plus d'un an. Les Jags étaient la première équipe depuis 1962 à entamer la cinquième semaine de la saison sans avoir marqué le moindre field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
(0/4). Mais ce sont deux FG de 54 et 53 yards de PK Matthew Wright (3/3 FG / 2/2 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
), le rookie de UCF, qui ont permis à Jacksonville d'égaliser à 3'40 de la fin du match puis de l'emporter à expiration de l'horloge. Les Jags sont désormais 4-4 à Londres.

Los Angeles Chargers (4-2) - Baltimore Ravens (5-1) : 6 - 34

Baltimore a réalisé une démonstration contre les Los Angeles Chargers, limitant la 11ème attaque de la ligue à 6 petits points et son quarterback QB Justin Herbert (22/39, 195 yards, 1 TD, 1 INT / 2 courses, 12 yards) à moins de 200 yards aériens pour la première fois de la saison. QB Lamar Jackson (19/27, 167 yards, 1 TD, 2 INT / 8 courses, 51 yards) n'a pas non plus dépassé la marque des 200 yards mais il a bien été épaulé par le jeu au sol des Ravens (187 yards et 3 TD), contrairement à celui des Chargers qui n'a gagné que 26 yards en 12 courses.

Minnesota Vikings (3-3) - Carolina Panthers (3-3) : 34 - 28 (OT)

Carolina a enchainé une troisième défaite de rang, incidemment pour le troisième match consécutif sans RB Christian McCaffrey. Les difficultés offensives des Panthers n'excusent pas leurs errances défensives dans un match qui a vu QB Kirk Cousins (33/48, 373 yards, 3 TD / 2 courses, 16 yards) passer 373 yards à la meilleure défense contre la passe de la ligue et RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Dalvin Cook (29 courses, 140 yards, 1 TD) ajouter 140 yards au sol. Les Vikings ont terminé avec 571 yards en attaque, près de deux fois le total de Carolina (306). Néanmoins, le match est resté incertain jusqu'a la prolongation, arrachée par les Panthers sur un touchdown et une conversion à deux points à 42 secondes de la fin du temps réglementaire et sur un field goal de 47 yards manqué par les Vikes. Minnesota s'est rattrapé de ce FG raté en marquant un touchdown par WR K.J. Osborn (6 réceptions, 78 yards, 1 TD) sur sa première possession de la prolongation.  

Green Bay Packers (5-1) - Chicago Bears (3-3) : 24 - 14

Difficile de parier contre QB Aaron Rodgers (17/23, 195 yards, 2 TD / 7 courses, 19 yards, 1 TD) quand Green Bay affronte son adversaire de la NFC North. Le quarterback des Packers est 22-5 contre Chicago et les Packers ont remporté 20 des 23 dernières confrontations, playoffs inclus. Les Bears ont ouvert le score par RB Khalil Herbert (19 courses, 97 yards, 1 TD / 2 réceptions, 15 yards), le rookie de Virginia Tech, au premier quart temps puis Aaron Rodgers a assuré le show avec deux passes de touchdown et parachevé le succès de GB avec un touchdown au sol en fin de partie.

Cincinnati Bengals (4-2) - Detroit Lions (0-6) : 34 - 11

QB Joe Burrow (19/29, 271 yards, 3 TD, 1 INT) et Cincinnati n'ont eu aucune pitié pour Detroit, infligeant aux Lions leur sixième défaite en autant de matchs. Les Bengals ont pris 10 points d'avance à la mi-temps (10-0) puis 20 à la fin du troisième quart temps (20-0). Le touchdown de RB D'Andre Swift (13 courses, 24 yards, 1 TD) en fin de match est anecdotique pour les Lions dont l'entraineur, Dan Campbell, a déclaré en conférence d'après-match que QB Jared Goff (28/42, 202 yards, 1 INT) devait davantage s'affirmer et contribuer au succès de l'équipe...

Houston Texans (1-5) - Indianapolis Colts (2-4) : 3 - 31

RB Jonathan Taylor (14 courses, 145 yards, 2 TD) a galopé à plaisir dans la défense de Houston, QB Carson Wentz (11/20, 223 yards, 2 TD) a assuré le service minimum et Indianapolis n'a laissé aucune chance aux Texans. QB David Mills (29/43, 243 yards, 2 INT) a été intercepté à deux reprises, RB David Johnson (2 courses, 7 yards / 1 réception, 14 yards) n'a pas fait grand-chose à part perdre un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
et Houston a vécu une seconde mi-temps cauchemardesque avec trois ballons perdus en six drives. 

Los Angeles Rams (5-1) - New York Giants (1-5) : 38 - 11

Les Los Angeles Rams se sont offerts une promenade de santé à East Rutherford mais il a fallu un quart temps aux visiteurs pour mettre la machine en marche. S'il ne faut retenir qu'un chiffre, ce sera le "4", comme le nombre de touchdowns de QB Matthew Stafford (22/28, 251 yards, 4 TD, 1 INT / 2 courses, 12 yards), celui de ballons perdus par QB Daniel Jones (29/51, 242 yards, 3 INT), trois interceptionsInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
et un fumble, ou encore le nombre de TD marqués par les Rams au deuxième quart temps. Les Giants étaient privés de RB Saquon Barkley, WR Kenny Golladay et WR Darius Slayton, ce qui n'a évidemment pas aidé leur secteur offensif. À la mi-temps, NYG a célébré le 10ème anniversaire de sa victoire au Super Bowl XLVI contre New England (21-17).

Kansas City Chiefs (3-3) - Washington Football Team (2-4) : 31 - 13

Kansas City s'est bien repris de sa première mi-temps catastrophique (10-13) à Washington, marquée notamment par deux interceptions de QB Patrick Mahomes II (32/47, 397 yards, 2 TD, 2 INT / 3 courses, 31 yards), ses septième et huitième de la saison. En seconde période, les Chiefs ont blanchi WFT, 21-0, pour finalement s'imposer avec une confortable marge au tableau d'affichage. Les hôtes n'ont pas réussi à suivre le rythme de KC et protéger leur avance au retour des vestiaires, manquant un field goal sur leur premier drive et ne générant que 44 yards (2 puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
, 1 interception et fin du match) sur leurs quatre drives suivants. 

Arizona Cardinals (5-0) - Cleveland Browns (3-2) : 37 - 14

Rien ne semble résister à Arizona qui est resté invaincu après son voyage à Cleveland. L'absence de leur Head Coach, Kliff Kingsbury, pour test positif au covid, n'a pas ralenti les Cardinals dans leur meilleur début de saison depuis 1974. QB Kyler Murray (20/30, 229 yards, 4 TD) a remporté le duel contre son ancien co-équipier d'Oklahoma, QB Baker Mayfield (19/28, 234 yards, 2 TD, 1 INT), et distillé quatre passes de touchdown dont deux pour WR DeAndre Hopkins (3 réceptions, 55 yards, 2 TD) qui a désormais marqué 6 TDs en 6 matchs, soit autant qu'en 2020. Les Browns ont semblé pouvoir rester dans la partie grâce à deux touchdowns de WR Donovan Peoples-Jones (4 réceptions, 101 yards, 2 TD) avant la mi-temps (14-23), mais ils sont restés muets après la pause.

Las Vegas Raiders (4-2) - Denver Broncos (3-3) : 34 - 24

Denver a joué moitié plus de jeux (77 contre 52) et gagné moitié plus de "premiers downs" (25 contre 16) mais quatre ballons perdus par QB Teddy Bridgewater (35/49, 334 yards, 3 TD, 3 INT) ont empêché les Broncos d'être en mesure de disputer la victoire aux Raiders. LV a pris l'avantage à la mi-temps (17-7) puis intensifié la pression défensive sur le quarterback de Denver après la pause. RB Kenyan Drake (4 courses, 34 yards, 1 TD / 2 réceptions, 39 yards, 1 TD) s'est offert un doublé pour mettre les Raiders à distance (17-7 puis 24-7). Les Broncos, qui avaient débuté la saison par trois victoires contre les paillassons de la ligue, ont connu, depuis, le parcours inverse avec trois défaites consécutives contre une compétition plus relevée.

Dallas Cowboys (5-1) - New England Patriots (2-4) : 35 - 29 (OT)

Pour la première fois depuis 1987, Dallas s'est imposé à New England et a, par la même occasion, infligé à Bill Belichik sa première défaite contre la franchise texane (1-5). Le match est resté serré jusqu'à la prolongation et a pris des allures de feu d'artifice dans le quatrième quart temps. Les Cowboys ont entamé la dernière ligne droite avec une petite avance (17-14) mais RB Rhamondre Stevenson (5 courses, 23 yards, 1 TD / 3 réceptions, 39 yards), le rookie d'Oklahoma, a donné l'avantage aux Patriots sur une course de 1 yard (21-20). Après un field goal manqué par Dallas, CB Trevon Diggs (5 placages, 1 INT, 1 TD) s'est offert sa septième interception de l'année, celle-là sur QB Mac Jones (15/21, 229 yards, 2 TD, 1 INT) et retournée pour touchdown (26-21). Sur l'action suivante, ce même Trevon Diggs a été surpris par le tracé de WR Kendrick Bourne (1 réception, 75 yards, 1 TD) qui a filé au-delà du secondaire de Cowboys pour un touchdown de 75 yards (29-26). Mais Dallas est parvenu à égaliser sur un field goal de 49 yards à 20 secondes de la fin du match. Les Cowboys ont gagné le tirage au sort de la prolongation et WR CeeDee Lamb (9 réceptions, 149 yards, 2 TD) a conclu le match sur son second touchdown du match.

Seattle Seahawks (2-4) - Pittsburgh Steelers (3-3) : 20 - 23 (OT)

Privés de QB Russell Wilson pour la première fois depuis son année rookie en 2012, les Seahawks ont lâché un match qu'ils semblaient en mesure de remporter. Pittsburgh a pris le contrôle du match au deuxième quart temps par RB Najee Harris (24 courses, 81 yards / 6 réceptions, 46 yards, 1 TD) et TE Eric Ebron (1 course, 1 yard, 1 TD / 2 réceptions, 10 yards) pour mener à la pause (14-0). Seattle est revenu en seconde période et a égalisé en début de dernier quart temps (17-17). Les Steelers ont repris l'avantage sur field goal avec 1'30 à jouer mais les Hawks sont parvenus à égaliser à la toute dernière seconde malgré un fumble de WR DK Metcalf (6 réceptions, 58 yards), heureusement pour eux recouvert par WR Freddie Swain. Après une échange de punt pour débuter la prolongation, l'infortuné QB Geno Smith (23/32, 209 yards, 1TD) a perdu le ballon sur ses propres 16 yards. Pittsburgh n'en demandait pas tant pour taper un court field goal gagnant...

Buffalo Bills (4-2) - Tennessee Titans (4-2) : 31 - 34

La meilleure de la ligue n'a pas réussi à freiner RB Derrick Henry (20 courses, 143 yards, 3 TD / 2 courses, 13 yards) TD et a accordé trois fois plus de points qu'à son habitude. Le tableau d'affichage a changé sept fois de leader jusqu'à 20 secondes de la fin du match et une énorme quatrième tentative à trois yards de l'en-but de Tennessee pour Buffalo. Avec un petit yard à gagner pour obtenir quatre nouvelles tentatives, QB Josh Allen (35/47, 353 yards, 3 TD / 9 courses, 26 yards) a été stoppé et les Titans ont préservé leurs trois points d'avance et la victoire. Auparavant, une pénalité avait annulé un retour de kickoffKickoff
coup de pied d'engagement en début de mi-temps. Effectué balle à terre depuis la ligne des 30 yards de l'équipe qui engage.
de 101 yards pour touchdown des Bills...

 

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je vous l'échange contre un pack de bière et elles n'ont même pas à être fraiche.  – Le coach des Eagles Buddy Ryan à propos de son coureur Earnest Jackson.

En VO :  Trade him for a six pack ; it doesn't even have to be cold. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !