Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Falcons : Anatomie d'un naufrage

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

Matt Ryan quitte le terrain en regardant Tom Brady sur l'écran géant
Matt Ryan quitte le terrain en regardant Tom Brady sur l'écran géant
le 12/02/2017 à 21:14 par Pierre-François Flores

Une semaine après le Super Bowl LI, le head coach des Atlanta Falcons Dan Quinn ne doit toujours pas fermer l'oeil de la nuit. Comment son équipe, qui a tellement dominé les débats pendant plus de 36 minutes, a-t-elle pu laisser les Patriots effacer un retard de 25 points ? Ce comeback historique tient peut-être autant l'opiniâtreté de la bande à Brady, qui a lessivé la défense adverse avec ses 93 actions dont 62 à la passe (un record dans une victoire au Super Bowl), que dans les choix hasardeux de Kyle Shanahan, le coordinateur offensif d'Atlanta. Nous allons voulu revenir sur la chronologie de ce naufrage insensé.

Il reste 8:31 à jouer dans le 3e quart-temps quand Tevin Coleman achève sa course de 6 yards dans la end zoneEnd Zone
Zone d'en-but de 10 yards située de chaque côté du terrain.
des Patriots. Les Falcons mènent à présent 28 à 3 dans ce qui ressemble à un récital. A titre personnel, je me demande si l'on n'est pas en train de revivre le Seahawks-Broncos avec Brady dans le rôle de Manning (victoire 43-8 de Seattle lors du Super Bowl XLVIII). Il reste 23:31 à jouer et même Bill Belichick semble sans réponse.

Acte 1 : un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
pour relancer la machine - 28-9

La série suivante est déjà celle du dernier espoir pour les Patriots. La défense des Falcons joue bien le jeu en ne concédant aucun gros jeu. A l'inverse, l'attaque coachée par Josh McDaniels semble aux abois notamment lorsqu'il appelle un jeu truqué où Julian Edelman tente une passe en diagonal pour Dion Lewis. La passe est manquée et les oblige déjà à jouer la 4e tentative. Brady complète pour Danny Amendola pour le first downFirst Down
1ère tentative. Série de 4 tentatives dont l'attaque dispose pour couvrir un minimun de 10 yards.
. Un peu plus loin, le QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
convertit au sol une 3e-et-8 puis envoie James White pour le touchdown de 5 yards. Stephen Gostkowski manque l'extra point ; les Falcons mènent 28-9 à 2:09 de la fin de la 3e période.
Troy Aikman, le consultant de la Fox, relève que la série a enlevé plus de 6 minutes à l'horloge et que malgré ce touchdown, Atlanta fait une bonne opération. Il est clair qu'à ce stade là, personne ne croit au comeback d'autant que dans la foulée, le onside kick est récupéré par les Falcons à 41 yards de la end zone bostonienne.

Acte 2 : le réveil de la défense de New England

Falcons - QT3 2:05 - NE 41 : Vu son match jusqu'ici, on s'attend à voir les Falcons ajouter à minima 3 nouveaux points par Matt Bryant. Mais ils vont commencer à commettre des erreurs tandis que la défense des hommes de Matt Patricia va enfin se réveiller.
1ere-et-10 - NE 41 : La première action est une gain de 9 yards sur une passe pour Austin Hooper.
2e-et-1 - QT3 1:30 - NE 32 : Coleman pert un yard mais surtout Jake Matthews commet un holding qui coûte 10 yards.
2e-et-11 - QT3 0:59 - NE 42 : Sur la 2e, Matt Ryan échappe à la pression et pense trouver Austin Hooper mais Patrick Chung intervient in extremis. D'une potentielle 3e-et-4 sur les 35 yards de New England, soit déjà en position de tenter un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
, Atlanta doit jouer une 3e-et-11.
3e-et-11 - QT3 0:52 - NE 42 : Obligé de passer, Ryan recule et se fait sacker par Kyle Van Noy et Trey Flowers pour une perte de 9 yards. La série a enlevé 2 minutes seulement et New England récupère la possession.

Acte 3 : savoir prendre ce que la défense veut bien vous laisser - 28-12

New England - QT4 14:51 - NE 13 : Menés 28-9, Tom Brady arrose tous azimuts et fait progresser son équipe jusqu'aux 7 yards d'Atlanta. Avec une 1ere-et-Goal, les Patriots doivent marquer pour encore espérer. Il reste à peine plus de 10 minutes à jouer. C'est là que Grady Jarrett réalise consécutivement ses 2e et 3e sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
du match et rejoint ainsi Reggie White avec 3 sacks dans un Super Bowl. Il fait surtout reculer de 10 yards New England qui doit prendre une décision sur cette 4e-et-Goal depuis les 15 yards adverses : soit tenter un difficile TD, soit revenir à 16 points. Pragmatique, Bill Belichick envoie Gostkowski tenter le field goal de 33 yards, soit la distance d'un extra pointExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
manqué quelques minutes plus tôt. Le kicker ne tremble pas et réduit l'écart : 28-12.

Moins de 10 minutes à jouer, les Falcons ont encore 2 touchdowns transformés à 2 points d'avance soit à la fois :

  • un avantage insurmontable dans l'histoire : 0/30 pour les équipes ayant plus de 10 points de retard à l'entrée du dernier quart-temps
  • jamais une équipe n'a réussi deux conversions à 2 points dans le Big Game (en place depuis le Super Bowl XXIX).

Acte 4 : le péché de gourmandise N°1 de Kyle Shanahan

Kyle Shanahan : 2 mauvais choix qui coûtent chers
Kyle Shanahan : 2 mauvais choix qui coûtent chers
Falcons - QT4 9:40 - ATL 27 : Les Falcons doivent grappiller 2-3 minutes pour se mettre définitivement à l'abris. Ils doivent surtout ne pas perdre le ballon. Mais après 2 courses de Coleman pour 8 et 1 yards, le coordinateur offensif de la meilleure attaque de la NFLKyle Shanahan, va commettre son premier péché de gourmandise. Il opte pour un jeu de passe longue sur la 3e-et-1. Ryan recule et Devonta Freeman ne voit pas Dont'a Hightower arriver comme une fusée. Le défenseur arrache le ballon qu'Alan Branch récupère ! Hightower vient de réaliser l'action du match pour sa défense.

La série est catastrophique pour les Falcons qui n'ont mangé que 76 secondes. Une course ratée et donc un 3-and-out aura été bien plus profitable puisqu'elle aurait consommé 40 secondes de plus et le puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
aurait renvoyé les Patriots loin dans leur camp.

Acte 5 : un touchdown après l'autre - plus que 8 points de retard ! - 28-20

New England - QT4 8:24 - ATL 25 : La défense des Falcons, qui ne compte déjà plus le temps passé sur le gazon du NRG Stadium, reste héroïque et notamment son vétéran Dwight Freeney qui sacke encore une fois Tom Brady (-5 yards). Malgré cela, Le quarterback rejoint la end zone en 4 jeux et 4 passes, la dernière pour le TD d'Amendola. La conversion cruciale à deux points est réussi par James White sur un snap qui lui est directement adressé : 28-20.

En 2:28 à peine, New England a fait la moitié du chemin. Sa défense doit encore résister une fois !

 Acte 6 : le péché de gourmandise N°2 de Kyle Shanahan

Falcons - QT4 5:53 - ATL 10 : Les Falcons ont 90 yards à remonter pour le touchdown et une soixantaine pour se mettre en position de field goal. Surtout, ils doivent avancer et enfin faire tourner l'horloge.
Shanahan qui a vu le résultat de la série précédente où il a appelé des courses, choisit un jeu de passe courte pour Freeman. Le choix est plus que gagnant puisque le RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
gagne 39 yards. Il ajoute ensuite 2 yards sur une course.

La réception phénoménale de Julio Jones

2e-et-8 @ QT4 4:47 - NE 49 : Phénoménale réception de Julio Jones ! En mouvement Ryan lance un ballon juste au-dessus de la main de Eric Rowe, pourtant idéalement placé, que Julio Jones capte en réussissant à taper la pointe de son pied gauche dans l'air de jeu. Cette réception n'est pas sans rappeler celle de Mario Manningham lors du Super Bowl XLVI [vidéo] ; elle avait lancé le drive du comeback des Giants en fin de 4e QT. Tyree, Manningham, Jones : les Patriots sont-ils maudits ? [vidéo à 1:06] 

Julio Jones réussit la plus belle réception du match
Julio Jones réussit la plus belle réception du match

1ere-et-10 @ QT4 4:40 - NE 22 : Ca y est ! L'estocade est proche. A cette instant, Bryant devrait tenter un coup de pied de 40 yards pour sacrer son équipe. Bryant, c'est 51/63 soit 81% en carrière entre 40 et 49 yards. Mais Kyle Shanahan veut plus, veut trop.
2e-et-11 @ QT4 3:56 - NE 23 : Après une première course logique de Freeman qui perd 1 yard, l'OC des Falcons appelle de nouveau un jeu de passe. La leçon reçue 5 minutes plus tôt n'a pas été comprise. Une aubaine pour Trey Flowers qui aplatit Ryan pour une perte de 12 yards ! La tentative de field goal serait désormais de 53 yards, plus vraiment la même chose.
3e-et-23 @ QT4 3:50 - NE 35 : La passe est impérative pour remettre Bryant à distance. Ryan se connecte avec Mohamed Sanu pour 9 yards jusqu'aux 26 yards de New England mais Matthews commet son 2e holding après celui en fin du 3e QT et plonge son équipe dans l'embarras.
3e-et-33 @ QT4 3:44 - NE 45 : Il faut un gros jeu, un très gros jeu à Ryan pour rejoindre la zone de field goal. Sa passe pour Taylor Gabriel est incomplète et Atlanta doit punter.
Les Falcons ne le savent pas encore mais ils viennent de laisser passer leur dernière opportunité d'être champions.

Acte 7 : 91 yards, un drive pour l'histoire - 28-28

Pour les Patriots l'équation est simple : il faut remonter 91 yards en 3:30 puis convertir le touchdown à 2 points pour forcer la première prolongation de l'histoire des Super Bowls. Le temps n'est pas vraiment un problème puisqu'en plus du Two-Minute Warning, ils disposent de tous leurs temps-morts. De son côté, la défense de Géorgie doit réussir un ultime stop, chose qu'elle n'a plus fait depuis 24 minutes et 22 secondes (1ère série de la 2e mi-temps). Elle a aussi dans les jambes 74 snaps adverses qui commencent à peser.

Patriots - QT4 3:30 - NE 9 : Après 2 passes incomplètes, Brady fait face à une 3e tentative qui sera la dernière du match (ils obtiendront tous leurs first downs suivants en 2 actions maximum !). Il trouve Chris Hogan pour le first down.

La réception "Tyree-esque" de Julian Edelman

1ère-et-10 QT4 2:28 - NE 36 : Trois jeux plus loin, Tom Brady cherche dans l'axe Julian Edelman mais sa passe est détournée du bout des doigts par Robert Alford, déjà récupérateur du fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
et auteur du pick-6. Deux autres défenseurs sont sur le coup pour intercepter le lancer mais Edelman n'abandonne bonne et jongle avec le cuir à 3cm du sol. La révision vidéo confirme la réception (gain de 23 yards). Les Patriots ont enfin leur réception miracle dans un Super Bowl et elle intervient au meilleur moment. [vidéo : Tyree vs Edelman]

Le Helmet Catch de Tyree vs le Catch d'Edelman
Le Helmet Catch de Tyree vs le Catch d'Edelman

2e-et-goal QT4 1:00 - ATL 1 : Trois passes et une course d'un yard de White plus loin, New England marque le touchdown. Reste à réussir la conversion à 2 points. Brady fait une passe rapide sur la gauche à Amendola qui pénètre dans la end zone. L'action aurait certainement dû être jouée pour une double pénalité des Patriots et des Falcons, mais les zèbres valident la transformation. 28-28 !!!

Atlanta est KO. Avec 52 secondes pour se mettre en position de field goal, elle gère piètrement cette dernière possession, surement résignée à aller en prolongation.

Epilogue : le triomphe des Patriots - 28-34

Les Patriots gagnent le lancer de la pièce et décident de recevoir. Tom Brady distille ses passes à ces cibles favorites face à une défense exténuée et dans les cordes. White gagne 10 yards sur une réception entachée probablement d'un chop block d'un Patriot non sifflé. La pénalité de 15 yards aurait peut-être changée la donne pour Atlanta qui est à son tour pénalisé d'une interférence de passe. Deux jeux plus loin, White pénètre dans la end zone et conclut le plus grand comeback de l'histoire des Super Bowls.

7 actes et un épilogue, le tout en 27 minutes et 29 secondes : il faudra du temps à Quinn et aux Falcons, pour digérer cette impensable défaite.

Voir toutes les infos de ce match (articles, statistiques, play-by-play...)

  1 2 3 4 OT Final
Atlanta 0 21 7 0 0 28
New England 0 3 6 19 6 34
... chargement de la zone de commentaire ...

 Ils vous donnent une Cadillac une année, la suivante ils vous donnent l'essence pour quitter la ville.  – Woody Hayes, coach, Ohio State

En VO :  They give you a Cadillac one year, and the next year they give you the gas to get you out of town. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !