UsFoot School #7 : l'hommage à Sean Taylor

le 10/01/2011 à 22:10 par Thomas Depaepe
Mise à jour du 10/01/2011 à 22:40

Aujourd’hui, je ne voulais pas partager avec vous un point de règlement ou un code vestimentaire, mais se remémorer un joueur et une action (dont certains doivent se rappeler) qui est un hommage inédit et beau au numéro « 21 » des Redskins.

C'est un petit écart au thème classique de la school que j'espére que vous me pardonnerez, mais je planche de fond en comble sur l'histoire des casques et des arbitres, et je voulais en attendant ouvrir "l'école" à l'histoire.

 

Il y a un peu plus de 3 ans, Sean Taylor trouvait la mort dans sa maison de la banlieue de Miami, alors qu’il semble qu’il ait voulu se défendre contre le (ou les cambrioleurs).  Sa mort à 24 ans a énormément marqué le monde de la NFL, les fans bien sûrs mais aussi les joueurs. Le retentissement de sa mort a été encore plus fort du coté de Washington ou il excellait en tant que SafetySafety
Signifie deux choses différentes : 1) c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon "punt". 2) c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Par analogie avec le football "européen", on le qualifie de "libéro".
.

 

Sean Taylor : 1983 - 2007

Issue de l’université de Miami ("The U" comme disent les anciens), Taylor a été drafté en 5éme position en 2003.

Après avoir « séché » le symposium des rookies (ce qui lui avait valu une amende de 25.000 dollars) Taylor s’était imposé dés le 3éme match de la saison (2 interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
réussies contre les Broncos dont une dans la end-zone) et avait fini l’année 2004 avec 89 tackles, 2 fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
et 4 interceptions. L’année suivante, Sean Taylor a décidé de changer de numéro : il a quitté le « 36 » pour prendre le numéro « 21 » qui restera a jamais son numéro. Cette même année, il va commencer à s’imposer comme un Safety reconnus pour son jeu musclé mais aussi pour sa capacité à changer le cours d’un match en fait déjà un des joueurs les plus prometteurs de sa génération.

Il faut dire qu’en 2005 et 2006, il alterne actions brillantes, gros hit et amendes pour violence excessive ou avoir craché sur un de ses adversaires.Plus qu’un intercepteur, Sean Taylor est un safety capable d’aller plaquer un coureur ou de forcer un fumble sur un receveur en lui mettant un beau tampon. Ces deux saisons, il brille tout particuliérement contre Dallas en arrachant 2 victoires : en 2005, il neutralise les chances des Cowboys en mettant KO (et en forçant par la même le fumble) Patrick Crayton qui allait obtenir un first-down en position de field-goal décisif dans les derniéres secondes. L'année suivante, les Cowboys (toujours chez eux) doivent passer un field-goal pour gagner (car il y a 19 à 19 et 1 seconde a jouer) : Troy Vincent bloque le coup de pied et aprés une lutte pour récuperer le cuir, Sean Taylor s'enfui avec le ballon, repique au centre, évite des tacles et au milieu du terrain il est plaqué via un facemask par un cowboys. Les Redskins gagnent 15 yards et passent le field-goal alors que l'horloge est déjà à 0.

Lors de son premier pro-bowl en 2006, en remplacement de Brian Dawkins (qui est blessé), il y signe une action controversée : un tackle trés appuyé sur le punter Brian Moorman parti en improvisation sur un punt; ce type d'action est pour le moins inconvenue lors du ProBowl ou le "soft" play est de rigueur.

Mais en début 2007, taylor semble s’assagir : il donne plusieurs conférences de presse ou il explique qu’il a changé et qu’il a compris son importance en tant que modèle pour ses partenaires ou pour les fans. Il adapte aussi son jeu et travaille éfficacement sa couverture aérienne. Son jeu devient plus fin et il signe 5 interceptions en début de saison, ce qui le place en tête des défenseurs. Mais sa saison va être interrompue tragiquement lors d'un cambriolage de sa maison qui tourne mal : il aurait voulu se défendre et se prend une balle dans la jambe ; une veine est atteinte et il mourra d'une hémorragie avant l'arrivée des secours.

 

Sean Taylor : L'hommage

Après sa mort, la NFL lui rend hommage en apposant un sticker sur tous les casques NFL (que les joueurs ont droit de garder pour l’année entière s’ils le souhaitent). Taylor est élu au ProBowl pour représenter la NFC (tous les Redskins présents porteront son numéro 21 durant le probowl) et il entre au Hall of Fame dés la fin de la saison.

Mais le plus bel hommage qui lui est rendu (à mon avis) est l’œuvre de la défense des Redskins qui contre les Bills jouera sa première action avec lui en « fantôme » dans la défense. Voici la vidéo (la qualité de l’image n’est pas extraordinaire, désolé) :

 

Est-ce que ce genre d'articles biographiques et historiques vous semblent interessant et dignes d'entrer dans l'UsFoot School?

-------

... chargement de la zone de commentaire ...

 Ils vous donnent une Cadillac une année, la suivante ils vous donnent l'essence pour quitter la ville.  – Woody Hayes, coach, Ohio State

En VO :  They give you a Cadillac one year, and the next year they give you the gas to get you out of town. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !