NFL 2020Semaine 11

NFL 2020
NFL 2020 (Pickswise)
le 24/11/2020 à 05:37 par Blaise Collin

Pour ce qui restera officiellement comme « l’année du COVID-19 », FA examine la saison 2020 équipe par équipe.

AFC North

Pittsburgh Steelers (10-0)

Jacksonville - Pittsburgh : 3 - 27

Les Steelers continuent d'écrire leur Histoire avec une dix¡ème victoire en autant de matchs cette saison. Elles ne sont que 26 les équipes qui ont gagné leurs dix matchs et seulement seize depuis 1970 et la fusion AFL-NFL. Les deux tiers de ces seize équipes (dix précisément) ont atteint le Super Bowl et un gros tiers (6) l'a remporté. Pittsburgh est donc dans une confortable situation statistique. Évidemment, pour arriver jusque-là, il y aura des adversaires plus coriaces que Jacksonville. Au moins, le match aura permis à WE Chase Claypool (4 réceptions, 59 yards, 1 TD) de marquer à nouveau et de porter son total de touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
à dix (deux au sol et huit dans les airs), ce que seulement trois autres joueurs de NFL ont réussi pour leurs dix premiers matchs chez les pros, tous il y a plus de 60 ans.

Cleveland Browns (7-3)

Cleveland - Philadelphie : 22 - 17

Cleveland est un surprenant et improbable deuxième de l'AFC North après son succès à Philadelphia. Les Browns ont été bien aidé par l'attaque des Eagles et a ouvert le score sur un retour d'interception pour touchdown de LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Sione Takitaki (3 placages, 1 INT, 1 TD). Ils ont rendu la pareille aux visiteurs suite à un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
de QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Baker Mayfield (12/22, 204 yards) et forcé un safety pour prendre un peu d'avance (12-7). RB Kareem Hunt (13 courses, 11 yards, 1 TD) a donné plus d'ampleur au score (19-7) et une seconde interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de Denzel Ward (3 placages, 1 INT) a suffisamment retardé le retour de Philly pour assurer la victoire.

Baltimore Ravens (6-4)

Baltimore – Tennessee : 24 - 30 (OT)

Baltimore s'est incliné pour la seconde semaine consécutive après avoir pourtant mené de onze points en milieu de troisième quart temps (21-10). Tennessee est revenu grâce à deux field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
en sandwich autour d'une interception de QB Lamar Jackson (17/29, 186 yards, 1 TD, 1 INT / 13 courses, 51 yards) puis sont passés devant à un peu plus de deux minutes de la fin (24-21). Les Ravens ont réussi à accrocher la prolongation mais les Titans les ont forcés à punter avant de les achever. 

Cincinnati Bengals (2-7-1)

Washington - Cincinnati : 20 - 9

C'est déjà assez moche de perdre à Washington mais WFT a ajouté l'insulte à l'injure en mettant hors course QB Joe Burrow (22/34, 203, 1 TD / 2 courses, 12 yards). Le quarterback des Bengals est sorti en début de seconde mi-temps et, touché aux ligaments du genou, il ne reverra pas le terrain en 2020. Pire, Cincinnati s'est dégagé au pied sur le jeu suivant avec une courte avance au score (9-7) mais les locaux ont marqué sur leur série suivante. QB Ryan Finley (3/10, 30 yards, 1 INT / 1 course, 19 yards) n'est pas le vainqueur du Trophée Heisman 2019 et cela s'est vu sur le terrain : Cincy n'a plus marqué un seul point et est reparti de la Capitale avec une défaite dans les valises.  

AFC South

Indianapolis Colts (7-3)

Indianapolis - Green Bay : 34 - 31 (OT)

Mené de quatorze points à la mi-temps (14-28), Indianapolis a renversé la situation après la pause pour s'imposer en prolongation. Les deux équipes ont pratiquement rendu la même copie lors du premier quart temps : fumble sur le premier drive, touchdown sur le deuxième et puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
sur le troisième. Au second quart temps, Green Bay a pris les devants, profitant notamment d'une interception de QB Philip Rivers (24/36, 288 yards, 3 TD, 1 INT). La vapeur s'est renversée au retour des vestiaires : les Packers ont perdu deux fumbles et les Colts sont passés devant au score. GB a poussé le match en prolongation sur un FG à trois secondes de la fin du match. Lors de celle-ci, La Défense d'Indy a forcé un nouveau fumble et PK Rodrigo Blankenship (4/5 FG / 2/2 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
), le rookie de Georgia, offert une victoire disputée à son équipe.

Tennessee Titans (7-3)

Baltimore – Tennessee : 24 - 30 (OT)

Tennessee a frappé un grand coup à domicile en dominant Baltimore. Les Titans sont tombés derrière au score en première mi-temps, la faute notamment à une interception de QB Ryan Tannehill (22/31, 259 yards, 2 TD, 1 INT / 4 courses, 35 yards). Et quand ça ne fonctionne pas, il faut revenir aux fondamentaux. Pour les Titans, cela signifie nourrir RB Derrick Henry (28 courses, 133 yards, 1 TD) de ballons. Le puissant coureur de Tennessee a aidé son équipe à revenir et passer devant au score et, après que les Ravens ont arraché la prolongation, il a délivré son équipe sur une course victorieuse de 29 yards.

Houston Texans (3-7)

Houston – New England : 27 - 20

Houston a profité d'une bonne fin de deux¡ème quart temps et de deux touchdowns de QB Deshaun Watson (28/37, 344 yards, 2 TD / 6 courses, 36 yards, 1 TD), un au sol puis un dans les airs moins de trois unités plus tard, pour prendre le meilleur sur New England.

Jacksonville Jaguars (1-9)

Jacksonville - Pittsburgh : 3 - 27

Neuvième défaite de rang pour Jacksonville qui n'ont plus gagné depuis la Semaine 1 contre Indianapolis (27-20). Les Jaguars ont perdu par leur plus grosse marge de la saison après avoir pourtant ouvert le score. Mais quatre interceptions de QB Jake Luton (16/37, 151 yards, 4 INT) ont compliqué les affaires. Les interceptions ont été concédées par deux fois sur deux séries consécutives et Pittsburgh a à chaque fois marqué sept points entre ces deux drives. C'est la 100ème défaite des Jags depuis que la franchise a été acquise par Shahid Khan en 2011. Le Pakistanais possède également le club de Fulham qui fait régulièrement l'ascenseur entre la Premier League et la division 2 anglaise. Clairement, un vainqueur !

AFC East

Buffalo Bills (7-3)

Les Buffalo Bills étaient au repos cette semaine.

Miami Dolphins (6-4)

Denver - Miami : 13 - 20

Coup d'arrêt pour Miami qui restait sur cinq victoires de rang avant son déplacement à Denver. Les Dolphins ont parfaitement entamé la partie avec une interception sur le premier drive des Broncos pour leur seizième match de rang avec au moins un ballon volé, plus longue série NFL en cours. QB Tua Tagovailoa (11/20, 83 yards, 1 TD) a profité de l'aubaine pour ouvrir le score mais il a ensuite baissé de régime et laissé sa place à QB Ryan Fitzpatrick (12/18, 117 yards, 1 INT) qui n'a pas vraiment fait mieux.

New England Patriots (4-6)

Houston – New England : 27 - 20

QB Cam Newton (26/40, 365 yards, 1 TD) n'a couru que six petits yards à Houston et n'est pas parvenu à battre Houston avec son bras. New England a pris l'avantage en milieu de deuxième quart temps (10-7) mais les Texans ont repris les commandes avant la pause. Le quarterback de NE a vu un nombre incalculable de ses passes contrées par la ligne défensive des locaux et les Pats n'ont jamais vraiment été en discussion pour la victoire.

New York Jets (0-10)

Los Angeles Chargers – New York Jets : 34 - 28

La dernière chance des New York Jets de gagner un match cette saison est peut-être passée avec cette courte défaite chez les Los Angeles Chargers. Joe Flacco (15/30, 205, yards, 1 TD) est loin de son titre de MVP du Super Bowl XLVII avec seulement 50% de passes complétées et une coûteuse interception retournée pour touchdown. Les Jets se sont noyés en première mi-temps (6-24) et leur furieux retour au score après la pause a échoué un poil trop court. Les Jets sont la 21ème équipe à débuter 0-10 depuis 1970 et sont officiellement éliminés de la course aux playoffs.

AFC West

Kansas City Chiefs (9-1)

Las Vegas – Kansas City : 31 - 35

Kansas City a pris sa revanche sur la seule équipe à l'avoir battu cette saison (32-40 en Semaine 5). Les deux équipes ont joué au chat et à la souris au tableau d'affichage, les Raiders parvenant à reprendre l'avantage à une centaine de secondes de la fin du match (31-28). C'était beaucoup trop de temps laissé à QB Patrick Mahomes II (34/45, 348 yards, 2 TD, 1 INT / 4 courses, 16 yards) qui n'a eu besoin que de sept jeux pour remettre les Chiefs devant. Le match a également vu le premier touchdown avec KC de RB Le'Veon Bell (7 courses, 25 yards, 1 TD / 1 réception, 11 yards), devenu nº2 de luxe derrière RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Clyde Edwards-Helaire (14 courses, 69 yards, 2 TD).

Las Vegas Raiders (6-4)

Las Vegas – Kansas City : 31 - 35

Las Vegas a laissé passer une belle occasion de se rapprocher de la tête de l'AFC West et de prendre un avantage 2-0 sur Kansas City. Les Raiders ont fait jeu égal avec les Chiefs, malgré près de 100 yards offensifs en moins, et entrevu la victoire lorsque TE Jason Witten (1 réception, 1 yard, 1 TD) a marqué à 1'43 de la fin sur son unique réception de la soirée (31-28). Les Chiefs sont parvenus à repasser devant au score et QB Derek Carr (23/31, 275 yards, 3 TD, 1 INT) s'est fait intercepter sur une longue tentative pour WR Nelson Agholor (6 réceptions, 88 yards, 1 TD) à 20 secondes de la fin du match.

Denver Broncos (4-6)

Denver - Miami : 20 - 13

Malgré une interception sur sa deuxième passe du match qui a coûté sept points à son équipe 49 secondes plus tard, QB Drew Lock (18/30, 270 yards, 1 INT / 2 courses, 23 yards) a mené ses troupes à une précieuse victoire contre Miami. C'est avant tout RB Melvin Gordon (15 yards, 84 yards, 2 TD) qui a été l'homme du match en égalisant en fin de premier quart temps (7-7) puis en donnant de la marge aux Broncos en fin de troisième quart temps (20-10). 

Los Angeles Chargers (3-7)

Los Angeles Chargers – New York Jets : 28 - 34

Après trois revers consécutifs, les Los Angeles Chargers ont renoué avec le succès contre les New York Jets. QB Justin Herbert (37/49, 366 yards, 3 TD / 2 courses, 11 yards) a été impérial mais pas autant que WR Keenan Allen (16 réceptions, 145 yards, 1 TD) dont les seize réceptions sont un nouveau record de franchise et qui a atteint les 600 réceptions en carrière lors de son 96ème match, égalant le record d'Antonio Brown.  

NFC North

Green Bay Packers (7-3)

Indianapolis - Green Bay : 34 - 31 (OT)

Green Bay s'est tiré quatre balles dans le pied à Indianapolis : trois fumbles et une interception de QB Aaron Rodgers (27/38, 311 yards, 3 TD, 1 INT / 3 courses, 13 yards) ont plombé les Packers qui menaient de quatorze points à la pause (28-14). Malgré le naufrage de la seconde mi-temps, GB est parvenu à forcer la prolongation sur un field goal dans les toutes dernières secondes du match. Mais WR Marquez Valdes-Scantling (3 réceptions, 55 yards) a perdu le ballon sur les 30 yards de Green Bay, offrant un FG facile aux Colts qui ne se sont pas privés du cadeau.  

Chicago Bears (5-5)

Les Chicago Bears étaient au repos cette semaine.

Minnesota Vikings (4-6)

Minnesota – Dallas : 28 - 31

Deux fumbles par QB Kirk Cousins (22/30, 314 yards, 3 TD) et RB Dalvin Cook (27 courses, 115 yards, 1 TD), autrement irréprochables, ont plombé Minnesota contre Dallas en donnant dix points en retour aux visiteurs. Les Vikings ont remonté leur déficit de la mi-temps (7-16) pour prendre l'avantage au quatrième quart temps (28-24), grâce notamment à deux réalisations de WR Adam Thielen (8 réceptions, 123 yards, 2 TD), mais les Cowboys ont eu le dernier mot peu après le "two-minute warning".

Detroit Lions (4-6)

Carolina - Detroit : 20 - 0

Zéro sur vingt pour Detroit à Carolina. Les Lions n'ont généré que 185 yards en attaque, soit deux fois moins que les Panthers (374). QB Matthew Stafford (18/33, 178 yards) a mangé la poussière à cinq reprises et son attaque n'a complété que 3/14 en trois¡ème tentative.  

NFC South

New Orleans Saints (8-2)

New Orleans - Atlanta : 24 - 9

Pas de QB Drew Brees (côtes), pas de problème. QB Taysom Hill (18/23, 233 yards / 10 courses, 51 yards, 2 TD) a utilisé ses jambes pour assurer la victoire à New Orleans en seconde mi-temps alors que NO ne comptait qu'un point d'avance à la pause (10-9). La défense de NO a été intraitable avec huit sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
, dont trois par DE Cameron Jordan (4 placages, 3 sacks), et deux interceptions.

Tampa Bay Buccaneers (7-4)

Tampa Bay – Los Angeles Rams : 24 - 27

Seconde défaite à domicile d'affilée pour Tampa Bay qui a perdu un match serré contre les Los Angeles Rams. Les Buccaneers ont couru derrière le score pendant la majeure partie du match et était en mesure d'aller chercher la prolongation voire la victoire lorsque QB Tom Brady (26/48, 209 yards, 2 TD, 2 INT) a lancé sa seconde interception de la soirée à deux minutes de la fin du match. Les Rams n'ont plus eu qu'à tuer l'horloge pour conserver le résultat. 

Carolina Panthers (4-7)

Carolina - Detroit : 20 - 0

Privé de QB Teddy Bridgewater (genou), Carolina a fait débuter la rencontre à QB P.J. Walker (24/34, 258 yards, 1 TD, 2 INT), qui était le quarterback de Matt Rhule à Temple. Le QB nº2 n'a pas été brillant avec ses deux interceptions, mais Detroit n'a profité d'aucune des deux occasions pour marquer. Après quatre défaites de rang, les Panthers retrouvent le goût de la victoire et abandonnent la dernière place de la NFC South.

Atlanta Falcons (3-8)

New Orleans - Atlanta : 24 - 9

Sale soirée pour QB Matt Ryan (19/37, 232 yards, 2 INT) et RB Todd Gurley (8 courses, 26 yards) qui n'ont guère brillé dans l'attaque d'Atlanta à New Orleans. Les Falcons n'ont couru que pour 52 yards et les deux interceptions de leur quarterback n'ont pas aidé leurs affaires. Surtout, huit sacks et 2/14 en troisième tentative sont généralement incompatible avec une victoire.

NFC East

Philadelphia Eagles (3-6-1)

Cleveland - Philadelphie : 22 - 17

Philadelphia aurait pu et dû faire mieux à Cleveland. Trois pertes de balles dont deux interceptions de QB Carson Wentz (21/35, 235 yards, 2 TD, 2 INT / 3 courses, 10 yards) ont anéanti les efforts des Eagles. Si le fumble perdu de RB Miles Sanders (16 courses, 66 yards) sur la première série offensive a été sans conséquence, la première interception du quarterback de Philly a été retournée pour touchdown. Les Eagles sont revenus au score en début de seconde mi-temps en profitant d'une fumble perdu par Cleveland dans sa propre zone rouge mais l'attaque n'a pas eu le petit coup d'accélérateur nécessaire pour prendre l'avantage au score et Philadelphia a finalement dû s'incliner dans l'Ohio. 

New York Giants (3-7)

Les New York Giants étaient au repos cette semaine.

Dallas Cowboys (3-7)

Minnesota – Dallas : 28 - 31

Dallas a profité de pertes de balles adverses, deux fumbles qui ont mené à dix points pour les Cowboys, et d'un solide match de QB Andy Dalton (22/32, 203 yards, 3 TD, 1 INT) pour aller chercher une courte victoire à Minnesota. L'autre bonne nouvelle pour Dallas est que RB Ezekiel Elliott (21 courses, 103 yards / 2 réceptions, 11 yards, 1 TD) a retrouvé le chemin de l'en-but après une disette de quatre matchs. 

Washington Football Team (3-7)

Washington - Cincinnati : 20 - 9

Washington a profité de l'infortune de son adversaire pour s'imposer contre Cincinnati dans un match marqué par les punts (10) et field goals manqués (3). WFT a atteint la pause avec un court retard (7-9), grâce notamment à six points laissés sur le carreau par les Bengals. Après la pause et la blessure du quarterback adverse, QB Alex Smith (17/25, 166 yards, 1 TD, 1 INT) a fait le minimum nécessaire pour mettre son équipe devant au score (14-9) et faire gentiment gonfler l'avantage jusqu'à expiration de l'horloge.

NFC West

Los Angeles Rams (7-3)

Tampa Bay – Los Angeles Rams : 27 - 24

Belle opération des Los Angeles Rams qui récupèrent la première place de la NFC West en s'imposant à Tampa Bay. Malgré deux interceptions de QB Jared Goff (39/51, 376 yards, 3 TD, 2 INT), les Rams ont mené par trois fois au score pour voir les Buccaneers revenir à hauteur à chaque fois (et même mener pendant quatre minutes au second quart temps). La quatrième sera la bonne lorsque SSafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon punt.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Jordan Fuller (4 placages, 2 INT), le rookie d'Ohio State, a scellé la rencontre sur sa seconde interception de la soirée.

Seattle Seahawks (7-3) 

Seattle – Arizona : 28 - 21

Seattle a repris l'avantage dans la NFC West sur ses adversaires du Thursday Night en égalisant dans la série. Dans un match très équilibré, QB Russell Wilson (23/28, 197 yards, 2 TD / 10 courses, 42 yards) a corrigé ses erreurs des deux derniers matchs et a été bien supporté par RB Carlos Hyde (14 courses, 79 yards, 1 TD) qui n'avait plus joué depuis le match aller (34-37, OT). En forçant un safety au dernier quart temps, la défense des Seahawks a créé un mini-break (de 25-21), que l'attaque a fait fructifier, avant de sceller la victoire par un sack final de DE Carlos Dunlap (4 placages, 2 sacks), son second du match.

Arizona Cardinals (6-4)

Seattle – Arizona : 28 - 21

Arizona a été derrière (ou à égalité) au score durant toute la rencontre à Seattle. Menés de deux points (21-23) à une petite dizaine de minutes de la fin du match, les Cardinals ont concédé un safety lorsque, pressé dans son propre en-but, QB Kyler Murray (29/42, 269 yards, 2 TD / 5 courses, 15 yards) s'est débarrassé du ballon. Arizona a eu une dernière occasion de revenir au score mais leur dernière quatrième tentative du match s'est terminée avec le nez de son quarterback dans le gazon. 

San Francisco 49ers (4-6)

Les San Francisco 49ers étaient au repos cette semaine.

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 On ne peut pas atteindre la perfection, mais en essayant de le faire, on peut accéder à l'excellence.  – Vince Lombardi

En VO :  Perfection is not attainable, but if we chase perfection we can catch excellence. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !