NFL 2021Semaine 7

le 26/10/2021 à 05:25 par Blaise Collin

Semaine 7 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs

Denver Broncos (3-4) - Cleveland Browns (4-3) : 14 - 17

En l'absence de QB Baker Mayfield, victime d'une fracture à l'épaule en Semaine 6 contre Arizona (14-37), QB Case Keenum (21/33, 199 yards, 1 TD) a de nouveau été aux commandes de l'attaque de Cleveland. Les Browns ont pris 10 points d'avance à la pause (10-0) profitant d'une première mi-temps catastrophique de Denver : 76 yards offensifs, deux "premiers downs" et 0/4 en troisième tentative. Pour ne rien arranger, LB Von Miller (2 placages) s'est blessé à la cheville en toute fin de deuxième quart temps. Les Broncos ont mieux négocié la seconde mi-temps et sont revenus à 3 points des hôtes sur deux passes de touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de QB Teddy Bridgewater (23/33, 187 yards, 2 TD, 1 INT) mais Cleveland est parvenu à maintenir une courte avance et à manger l'horloge grâce à un jeu de course efficace de RB D'Ernest Johnson (22 courses, 146 yards, 1 TD / 2 réceptions, 22 yards).

Cincinnati Bengals (5-2) - Baltimore Ravens (5-2) : 41 - 17

QB Lamar Jackson (15/31, 257 yards, 1 TD / 12 courses, 88 yards) était invaincu contre Cincinnati (5-0) et en octobre (9-0). Ces deux séries ont pris fin avec la victoire décisive de Cincinnati à Baltimore. QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
Joe Burrow (23/38, 416 yards, 3 TD) et les Bengals ont accéléré après la mi-temps pour prendre le large (27-17) sur une longue passe de leur quarterback pour WR Ja'Marr Chase (8 réceptions, 201 yards, 1 TD), qui s'est faufilé entre deux défenseurs des Ravens et a échappé à un troisième pour aller marquer. Les 754 yards du rookie de Cincy établissent un nouveau record pour les sept premiers matchs en carrière d'un receveur depuis 1970 et la fusion AFL-NFL. RB Joe Mixon (12 courses, 59 yards, 1 TD) puis RB Samaje Perine (11 courses, 52 yards, 1 TD / 1 réception, 23 yards) ont chacun marqué en milieu de dernier quart temps pour sceller le sort de la rencontre.

Washington Football Team (2-5) - Green Bay Packers (6-1) : 10 - 24

QB Aaron Rodgers (27/35, 274 yards, 3 TD / 2 courses, 17 yards) a mené Green Bay à son sixième succès consécutif en étant plus efficace qu'une valeureuse équipe de Washington qui a échoué quatre fois dans la zone rouge en autant de voyages. QB Taylor Heinicke (25/37, 268 yards, 1 TD, 1 INT / 10 courses, 95 yards) a perdu un ballon coûteux sur le deuxième jeu de la seconde mi-temps, permettant à GB de marquer trois jeux plus tard (21-7). WTF a également perdu deux autres ballons sur quatrièmes tentatives à quelques yards de l'en-but des Packers sur leurs deux drives suivants. Les visiteurs ont terminé la rencontre avec près de 50% de yards en plus que leurs hôtes (430 contre 304) mais leur inefficacité dans les moments clés les a lourdement pénalisés.

Atlanta Falcons (3-3) - Miami Dolphins (1-6) : 30 - 28

Les tight ends étalent à l'honneur dans cette rencontre entre Atlanta et Miami : TE Kyle Pitts (7 réceptions, 163 yards), TE Hayden Hurst (3 réceptions, 35 yards) et TE Lee Smith (1 réception, 7 yards) ont réceptionné 11 des 25 passes de QB Matt Ryan (25/40, 336 yards, 2 TD, 1 INT) tandis que TE Mike Gesicki (7 réceptions, 85 yards, 1 TD), TE Mack Hollins (2 réceptions, 13 yards, 1 TD), TE Durham Smythe (3 réceptions, 37 yards) et TE Adam Shaheen (4 réceptions, 23 yards) ont compté pour la moitié de celles de QB Tua Tagovailoa (32/40, 291 yards, 4 TD, 2 INT / 4 courses, 29 yards) ainsi que pour la moitié des ses touchdowns. Le quarterback des Dolphins a réalisé son premier match en carrière à quatre TDs mais cela n'a pas suffi pour battre les Falcons. Miami avait pourtant réussi à prendre l'avantage au score en fin de dernier quart temps (28-27, 2'33 à jouer) mais Atlanta a méthodiquement remonté le terrain pour botter le field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
gagnant avec trois tics restant à l'horloge. 

New York Jets (1-5) - New England Patriots (3-4) : 13 - 54

Il faut remonter à 1995 pour voir une équipe des Jets accordé plus de 50 points dans un match. NYJ s'est retrouvé mené 0-14 à l'issue du premier quart temps et n'a toujours pas marqué le moindre point lors des quinze premières minutes d'un match cette saison. QB Zach Wilson (6/10, 51 yards) s'est blessé peu après et QB Mike White (20/32, 202 yards, 1 TD, 2 INT) a pris la relève, sans grand succès. New England n'a pas eu à forcer après la pause, avec une victoire déjà quasiment acquise (31-7). RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Damien Harris (14 courses, 106 yards, 2 TD) et RB J.J. Taylor (9 courses, 21 yards, 2 TD) ont chacun marqué une paire de touchdowns au sol, trois sur quatre au dernier quart temps pour faire gonfler le score.

Carolina Panthers (3-4) - New York Giants (2-5) : 3 - 25

La descente aux enfers continue pour Carolina qui a concédé sa quatrième défaite consécutive au mois d'octobre. Toujours privés de RB Christian McCaffrey, les Panthers ont été anémiques en attaque, générant un total de 173 yards en 62 jeux. Les New York Giants, quant à eux, devaient aussi compter avec les absences de RB Saquon Barkley, WR Kenny Golladay, WR Kadarius Toney et WR Sterling Shepard mais QB Daniel Jones (23/33, 203 yards, 1 TD / 8 courses, 28 yards / 1 réception, 16 yards) s'est retrouvé au four et au moulin pour permettre notamment à NYG de se détacher en seconde mi-temps après avoir atteint la pause sur le score inhabituel de 5 à 3. 

Kansas City Chiefs (3-4) - Tennessee Titans (5-2) : 3 - 27

Rien ne va plus pour Kansas City après une quatrième défaite en 2021. Tennessee a marqué sur ses cinq premières possessions de balle (3 TD et 2 FG) pour atteindre la mi-temps avec un score de 27-0. QB Patrick Mahomes II (20/35, 206 yards, 1 INT / 6 courses, 35 yards) continue d'accumuler les erreurs avec deux nouvelles pertes de balle (une interceptionInterception
passe du QB rattrapée par un défenseur (un adversaire).
et un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
) et a désormais lancé neuf interceptions en sept matchs dont au moins une lors des six derniers matchs. QB Derrick Henry (1/1, 5 yards, 1 TD / 29 courses, 86 yards) et TE MyCole Pruitt (2 réceptions, 27 yards, 1 TD) se sont offert une petite ruse pour marquer sur une combinaison passe-réception à partir d'une formation "wildcat" mais les Titans n'ont vraiment pas eu besoin de ça pour donner une leçon aux Chiefs.

Detroit Lions (0-7) - Los Angeles Rams (6-1) : 19 - 28

Le match entre les deux quarterbacks échangés cet été a tourné à l'avantage du chemin Midwest vers Californie. QB Matthew Stafford (28/41, 334 yards, 3 TD) a largement dominé QB Jared Goff (22/36, 268 yards, 1 TD, 2 INT) statistiquement et Detroit est reparti de Los Angeles avec une septième défaite pour rester la seule équipe de la ligue sans victoire. Les Lions avait pourtant ouvert la marque par RB D'Andre Swift (13 courses, 48 yards / 8 réceptions, 96 yards, 1 TD) sur une longue passe de touchdown de 63 yards (7-0) et a atteint la pause avec un retard négligeable (16-17). Mais Sean McVay, qui n'a jamais perdu un match en menant à la mi-temps (34-0) n'a pas fait mentir les statistiques et WR Cooper Kupp (10 réceptions, 156 yards, 2 TD) a signé son second touchdown du match en tout début de dernier quart temps pour donner un avantage définitif aux Rams bien aidé, il est vrai, par les Lions qui ont terminé leurs deux derniers drives par deux interceptions.

Philadelphia Eagles (2-5) - Las Vegas Raiders (5-2) : 22 - 33

Philadelphia a frappé le premier à Las Vegas mais LV a répondu par 30 points d'affilée à cheval sur les deuxième et troisième quarts temps. QB Derek Carr (31/34, 323 yards, 2 TD, 1 INT) a complété 91% de ses passes, un record personnel et la deuxième plus haute marque de l'histoire de la ligue pour un minimum de 30 passes). Après une interception sur leur premier drive, les Raiders ont marqué sur les cinq possessions suivantes (4 TD et 1 FG). Les Eagles ont stoppé l'hémorragie au dernier quart temps et réduit l'écart grâce à deux touchdowns mais le mal était fait.

Houston Texans (1-6) - Arizona Cardinals (7-0) : 5 - 31

Arizona a eu besoin d'un quart temps et demi pour que WR DeAndre Hopkins (7 réceptions, 53 yards, 1 TD) donne l'avantage aux Cardinals (7-5), pour son premier match contre son ancienne équipe, et puis la machine s'est mise en route et les Cards n'ont plus regardé derrière. Houston n'a généré que 160 yards en attaque et presque autant de puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
(7) que de premiers downs (8). Arizona est donc restée la seule équipe invaincue en NFL et est 7-0 pour la première fois depuis 1974.

Chicago Bears (3-4) - Tampa Bay Buccaneers (6-1) : 3 - 38

Il n'y a pas eu de match entre Tampa Bay et Chicago. Le match a permis à QB Tom Brady (20/36, 211 yards, 4 TD) de devenir le premier quarterback de la NFL à atteindre 600 touchdowns en carrière en en lançant quatre contre les Bears dont trois pour WR Mike Evans (6 réceptions, 76 yards, 3 TD). Le quarterback des Buccaneers n'a pas eu l'air d'en vouloir à son receveur d'avoir donné la balle du 600ème TD à un fan mais espère que la franchise pourra tout de même récupérer le précieux sésame... Les Bucs ont aussi remporté la rencontre grâce à une défense aggressive qui a forcé cinq pertes de balle des Bears.

Indianapolis Colts (3-4) - San Francisco 49ers (2-4) : 30 - 18

Le match entre les Indianapolis et San Francisco s'est disputé sous une rivière atmosphérique ce qui n'a pas empêché les Colts de jouer agressivement dans les airs. Cela leur a néanmoins coûté un fumble perdu sur leur premier drive qui a permis aux 49ers de marquer sur field goal et d'accroitre leur avance obtenue sur leur propre premier drive (9-0). Les visiteurs sont revenus sur leur possession suivante (7-9) et ont pris l'avantage juste avant la pause grâce, eux-aussi, à un fumble perdu par WR Deebo Samuel (7 réceptions, 100 yards, 1 TD(13-12). Un second fumble perdu, cette fois par QB Jimmy Garoppolo (16/27, 181 yards, 1 TD, 2 INT), a permis à RB Jonathan Taylor (18 courses, 107 yards, 1 TD) de donner de la marge à son équipe en début de deuxième mi-temps (20-12). Deebo Samuel a ramené les Niners à distance en début de dernier quart temps (18-20) mais le match s'est joué sur le drive suivant de SF lorsqu'une passe de Jimmy GGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
vers Deebo Samuel a été disputée et interceptée par CB Xavier Rhodes (4 placages, 1 INT). 
QB Carson Wentz (17/26, 150 yards, 2 TD / 4 courses, 23 yards, 1 TD) n'a pas laissé passer l'occasion de mettre aussitôt Indy à l'abri (30-18) et une seconde interception de Jimmy Garoppolo a mis fin aux espoirs de San Francisco. 

New Orleans Saints (4-2) - Seattle Seahawks (2-5) : 13 - 10

Le match entre Seattle et New Orleans a mis longtemps à se décanter, en partie la faute à deux field goals manqués par les Seahawks en seconde mi-temps qui a amené les deux équipes à égalité (10-10) à l'entame des deux dernières minutes du match. WR DK Metcalf (2 réceptions, 96 yards, 1 TD) a ouvert le score pour les Hawks sur le deuxième drive de Seattle (7-0) et RB Alvin Kamara (20 courses, 51 yards / 10 réceptions, 128 yards, 1 TD) a répondu juste avant la mi-temps pour les Saints (10-7), devenant le joueur le plus rapide de l'histoire de la NFL à atteindre 3000 yards à la course et en réception de passes (66 matchs). Juste après le "two-minute warning", NO a conclu son drive par un court field goal pour reprendre les commandes (13-10) puis sa défense a fait le reste pour assurer la victoire.

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Si je pouvais recommencer ma vie du début, je souhaiterais être joueur de foot et vous pouvez être certain que je voudrais être membre des Steelers de Pittsburgh.  – Jack Lambert

En VO :  If I could start my life all over again, I would be a professional football player, and you damn well better believe I would be a Pittsburgh Steeler. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !