Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/RaidersSemaine 6

Niners vs Raiders
Niners vs Raiders (Jed Jacobsohn, Getty Images)
le 16/10/2018 à 17:50 par Blaise Collin

Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 6 !

Aaron Rodgers prive SF de victoire

QB Aaron Rodgers (25/46, 425 yards, 2 TD / 3 courses, 34 yards) n'a pas été parfait mais ses deux derniers drives ont privé les San Francisco 49ers d'une victoire pour laquelle ils avaient pourtant durement bataillé.

Après une entame de match parfaite ponctuée par un touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
de RB Matt Breida (14 courses, 61 yards, 1 TD) sur leur premier drive, les Niners sont tombés derrière au tableau d'affichage, d'abord sur l'égalisation de RB Ty Montgomery (4 courses, 12 yards, 1 TD) puis sur un FG de PK Mason Crosby (4/4 FG, 3/3 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
) suite à un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdu sur le kick-off suivant le TD (10-7).

Les Packers ont fait fructifié leur avance avec le premier des deux TD de WR Davante Adams (10 réceptions, 132 yards, 2 TD) mais les 49ers ont répondu dans la foulée par WR Marquise Goodwin (4 réceptions, 126 yards, 2 TD) pour, lui aussi, son premier TD du match (17-14).

Un nouveau fumble dans son propre camp a permis aux adversaires de SF de marquer à nouveau sur FG en début de deuxième quart temps mais ce sont bien les Niners qui ont terminé fort la première mi-temps avec le second TD de Marquise Goodwin et un FG de PK Robbie Gould (3/3 FG, 3/3 PAT). A la pause, les visiteurs rentraient aux vestiaires avec quatre petits points d'avance (24-20). 

Après quelques échanges de FG et puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
, San Francisco portait même son avance à sept points (30-23) et la possession de balle avec quatre minutes à jouer. Un sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
de Clay Matthews et un punt des 49ers plus tard, et la magie Aaron Rodgers opérait le retour gagnant des Packers. En soixante cinq secondes, il trouvait Davante Adams pour son second TD du Monday Night et l'égalisation. Puis QB C.J. Beathard (16/23, 245 yards, 2 TD, 1 INT / 3 courses, 21 yards) se rendait coupable d'une coûteuse interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
au milieu du terrain. Soixante sept secondes étaient plus qu'il n'en fallait pour le quarterback de Green Bay pour mettre Mason Crosby en position favorable. Décevant en Semaine 5 avec seulement un FG réussi en cinq tentatives, le kicker de GB ne se faisait pas prier pour donner la victoire aux siens (33-30).

San Francisco est donc reparti de Lambeau Field avec une nouvelle défaite. Les 49ers sont derniers de la ligue en pertes de balles provoquées avec trois petites unités en six matchs. Et ils semblent bien incapables de gagner sans QB Jimmy Garoppolo...

Les Raiders prennent une leçon 

Les retrouvailles entre RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Marshawn Lynch (13 courses, 45 yards / 3 réceptions, 14 yards) et ses anciens coéquipiers de Seattle, auprès de qui il a laissé une impression mémorable bien loin de ce que l'on connait médiatiquement de lui, n'ont pas été très joyeuse pour le coureur des Raiders qui ont été corrigés par les Seahawks (3-27). 

Difficile pour les fans d'Oakland qui avaient fait le déplacement à Londres d'être réellement déçus par le résultat tant la performance de leur équipe a été pitoyable. 

La ligne offensive a été calamiteuse, accordant six packs et dix QB hits sur QB Derek Carr (23/41, 142 yards), en plus de six TFL. Comparativement, les Seahawks ont accordé un sack, trois QB hits et deux TFL. Sans surprise, l'attaque d'Oakland n'a délivré qu'à peine la moitié de la production offensive de Seattle (185 yards contre 369). Dans ces conditions, une victoire ne pouvait même pas être un lointain rêve...

Les Seahawks ont tranquillement construit leur premier TD en mangeant la moitié de l'horloge du premier quart temps. Il a fallu moins de deux minutes aux Raiders pour leur rendre la balle après trois courses pour 1 yard de Marshawn Lynch.

La poisse a vraiment débuté avec le deuxième sack de la soirée sur lequel Derek Carr a perdu le ballon. Seattle ne s'est pas fait prier pour convertir l'aubaine en points, QB Russell Wilson (17/23, 222, 3 TD, 1 INT / 6 courses, 20 yards) trouvant WR Tyler Lockett (1 course, 7 yards / 3 réceptions, 13 yards, 1 TD) après avoir laissé le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
lui échapper et récupéré le cuir tombé au sol.

Sur le drive suivant, WR Amari Cooper est sorti sur commotion cérébrale sur un rude choc à la tête avec S Bradley McDougald sans aucune réception sous son escarcelle. Après son début de saison décevante, il est désormais sur la liste des possibles transferts. La série s'est conclue par un FG manqué de PMatt McCrane qui aurait permis à Oakland de débloquer son compteur. Field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snap, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
que Seattle a converti a expiration de l'horloge, suite à un changement de possession après une quatrième tentative ratée des Raiders, pour conforter son avance à la pause (17-0).

Les affaires ont continué à empirer au retour des vestiaires pour les Raiders avec un fumble perdu dans leur propre red-zone, résultant en trois points de plus pour leur bourreau du jour. Les Seahawks porteront leur avance à 27 points avec un nouveau touchdown sur leur premier jeu du quatrième quart temps.

Et si l'on aurait presque soupiré de soulagement sur un FG enfin marqué par Oakland pour sauver l'honneur, celui-ci a succédé au sixième sack sur Derek Carr qui a quitté le terrain sur une blessure finalement sans gravité. Les Raiders n'ont alors plus revu le ballon malgré plus de huit minutes à jouer et ont quitté la pluie de Londres avec une petite valise dans les bagages.

Bilan

San Francisco 49ers : 1V - 5D

Prochain match : Los Angeles Rams

Oakland Raiders : 1V - 5D

Prochain match : repos

... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'ai jamais vraiment perdu un match dans ma carriére, j'ai juste manqué de temps certaines fois.  – Bobby Lane

En VO :  I never really lost a game in my career, sometimes I just ran out of times. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !