NFL 2020Semaine 14

NFL 2020
NFL 2020 (Pickswise)
le 15/12/2020 à 06:15 par Blaise Collin

Pour ce qui restera officiellement comme « l’année du COVID-19 », FA examine la saison 2020 équipe par équipe.

AFC North

Pittsburgh Steelers (11-2)

Buffalo - Pittsburgh : 26 - 15

Deux de chute pour Pittsburgh qui s'incline à nouveau contre Buffalo, une semaine après sa première défaite de l'année contre Washington (17-23). Pour la troisième fois consécutive, les Steelers n'ont pas atteint la barre des 20 points. Pittsburgh a profité d'un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
de Buffalo en début de deuxième quart temps pour ouvrir le score trois jeux plus tard. Mais QB Ben Roethlisberger (21/27, 187 yards, 2 TD, 2 INT) a vu une de ses passes interceptée et retournée pour touchdown à une minute de la mi-temps (7-9). Les visiteurs ont alors couru après le score et tous leurs espoirs se sont éteints avec la seconde interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
de la partie de Big Ben. Malgré la défaite, Pittsburgh a d'ores et déjà assuré sa place en playoffs.

Cleveland Browns (9-4)

Cleveland - Baltimore : 42 - 47

Match de haut vol (le meilleur de l'année ?) entre deux prétendants aux playoffs. Cleveland a bien cru pouvoir l'emporter lorsque QB Baker Mayfield (28/47, 343 yards, 2 TD, 1 INT / 5 courses, 23 yards, 1 TD) a donné un point d'avance aux Browns (35-34) en milieu de dernier quart temps après avoir été menés de quatorze points en fin de troisième quart temps (20-34). Puis Baltimore est repassé devant juste après le "two-minute warning" (35-42). Puis Cleveland a égalisé en 47 secondes (42-42). Puis les Ravens ont arraché la victoire sur un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de 55 yards (42-45). Puis, avec deux secondes à jouer, les Browns ont tenté de remonter le terrain façon rugby pour finalement concéder un safetySafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
.

Baltimore Ravens (8-5)

Cleveland - Baltimore : 47 - 42

En une action, QB Lamar Jackson (11/17, 163 yards, 1 TD / 9 courses, 124 yards, 2 TD) a rappelé pourquoi il est le MVP en titre. Sorti sur crampes en fin de troisième quart temps avec son équipe en tête (34-20), il est réapparu sur la pelouse pour une quatrième tentative et cinq yards avec un point de retard au tableau d'affichage (34-35). Il a alors trouvé WR Marquise Brown (2 réceptions, 40 yards, 1 TD) pour le seul touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
aérien des Ravens du match (42-35). L'ancienne star d'Oklahoma venait, sur le drive précédent, de lâcher un ballon, son troisième de la soirée, qui a forcé Baltimore à se dégager au pied et permis à Cleveland de prendre cet avantage d'un point. Et puis, après l'égalisation des Browns, il a assuré l'essentiel : mettre PK Justin Tucker (1/1 FG / 4/4 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
) en position de taper le field goal victorieux et permettre aux Ravens de remporter le premier match de NFL avec neuf touchdowns au sol (5 pour Baltimore et 4 pour Cleveland).

Cincinnati Bengals (2-10-1)

Cincinnati - Dallas : 7 - 30

Cincinnati a perdu le ballon sur ses trois premiers drives, causant directement (7) ou indirectement (10) 17 points pour Dallas. RB Giovani Bernard (3 courses, 8 yards) a perdu son premier ballon en 830 courses et les Cowboys ont ouvert la marque sur un field goal. Puis, RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Trayveon Williams (12 courses, 49 yards / 3 réceptions, 14 yards) a perdu le ballon sur une passe de QB Brandon Allen (27/36, 217 yards, 1 TD / 4 courses, 12 yards) et la défense des Cowboys a retourné l'offrande pour 78 yards et un touchdown. Enfin, WR Alex Erickson (1 réception, 9 yards) a, lui aussi, donné une balle à l'adversaire. Les Bengals ont réduit le déficit à dix points à la mi-temps mais l'attaque n'a rien produit de positif après la pause.

AFC South

Tennessee Titans (9-4)

Jacksonville - Tennessee : 10 - 31

Il y a Jim Brown, Barry Sanders et LaDainian Tomlinson qui, dans leurs carrières respectives, ont trois matchs à plus de 200 yards et 2 touchdowns. Et puis il y a RB Derrick Henry (26 courses, 215 yards, 2 TD) qui en a quatre. La performance historique a largement participé à la large victoire de Tennessee à Jacksonville et qui permet aux Titans de rester en tête de l'AFC South.

Indianapolis Colts (9-4)

Las Vegas - Indianapolis : 27 - 44

Indianapolis reste au contact de la tête de l'AFC South en s'imposant à Las Vegas dans un match très offensif. Les Colts ont marqué sur sept de leur neuf séries offensives (en comptant le dernier drive pour tuer l'horloge) avec notamment deux connections entre QB Philip Rivers (19/28, 244 yards, 2 TD) et WR T.Y. Hilton (5 réceptions, 86 yards, 2 TD) et deux touchdowns au sol de RB Jonathan Taylor (20 courses, 150 yards, 2 TD / 2 réceptions, 15 yards).

Houston Texans (4-9)

Chicago - Houston : 36 - 7

Houston n'a pas existé à Chicago et est mathématiquement hors course pour les playoffs. QB Deshaun Watson (21/30, 219 yards, 1 TD / 7 courses, 38 yards) a été sacké sept fois, autant que son record en carrière, et l'attaque des Texans n'a jamais trouvé ses marques. L'un de ces sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
a résulté en un safety (7-16) et Chicago a enfoncé le clou sur ses deux drives suivants pour mettre Houston dans un trou insurmontable à la mi-temps (7-30).

Jacksonville Jaguars (1-12)

Jacksonville - Tennessee : 10 - 31

QB Gardner Minschew (18/31, 178 yards, 1 TD / 2 courses, 22 yards) a remplacé QB Mike Glennon (13/23, 85 yards, 1 INT) en milieu de troisième quarte temps suite à une nouvelle interception du vétéran, sa troisième en deux matchs. Mais, avec déjà 28 points de retard (3-31) à ce moment de la rencontre, le changement a été plus symbolique que salvateur.

AFC East

Buffalo Bills (10-3)

Buffalo - Pittsburgh : 26 - 15

Buffalo a gagné six de ses sept derniers matchs et se rapproche à grand pas de sa troisième participation aux playoffs en quatre ans. Après avoir concédé l'ouverture du score (0-7), les Bills ont été mis sur orbite par une interception retournée pour touchdown par CB Taron Johnson (7 placages, 1 INT, 1 TD) pour atteindre la mi-temps avec une courte avance (9-7). Après la pause, QB Josh Allen (24/42, 238 yards, 2 TD, 1 INT / 6 courses, 28 yards) a marqué à deux reprises pour porter son total de touchdowns de la saison à 35 (28 à la passe, 6 à la course et 1 en réception), nouveau record de la franchise, et Buffalo a frustré l'attaque des Steelers avec une seconde interception en fin de match pour assurer la victoire.

Miami Dolphins (8-5)

Miami - Kansas City : 27 - 33

Miami a sauté à la gorge de Kansas City en forçant deux interceptions sur les trois premiers drives des champions en titre et en ouvrant la marque sur le premier des deux touchdowns de TE Mike Gesicki (5 réceptions, 65 yards, 2 TD). Mais, malgré un gros effort défensif de LB Jerome Baker (8 placages, 2.5 sacks), auteur de 2.5 sacks, l'attaque des Chiefs a trouvé son rythme de croisière pour mener 30-10 à l'entame du dernier quart temps. Le second touchdown du tight end des Dolphins et celui à la course de QB Tua Tagovailoa (28/48, 316 yards, 2 TD, 1 INT / 6 courses, 24 yards, 1 TD) n'ont pas suffi à combler l'écart.

New England Patriots (6-7)

Los Angeles Rams - New England : 24 - 3

QB Cam Newton (9/16, 119 yards, 1 INT / 7 courses, 16 yards) a mangé la poussière à quatre reprises et lancé pour moins de 120 yards, avec une interception retournée pour touchdown par les Los Angeles Rams, avant d'être remplacé par QB Jarrett Stidham (5/7, 27 yards) au cours du dernier quart temps. L'attaque de New England n'a produit que 220 yards, soit un tiers en moins que sa moyenne. C'est la première fois depuis 2002 que les Pats n'atteindront pas au moins dix victoires en saison régulière (9-7). Et il faut remonter à 2000 pour leur dernière saison à moins de 50% de victoires (5-11).

New York Jets (0-13)

Seattle - New York Jets : 40 - 3

Encore une misérable performance des New York Jets qui ont subi leur plus sévère défaite de l'année. Le match de NYJ s'est résumé à une collection de punts et de field goals manqués. Après avoir ouvert la marque (3-0), PK Sergio Castillo (1/4 FG) a raté ses trois tentatives suivantes. Cela n'aurait bien évidemment rien changé au résultat final mais cela prouve le piteux état de la franchise.

AFC West

Kansas City Chiefs (12-1)

Miami - Kansas City : 27 - 33

Dans le stade qui les a sacrés au Super Bowl en février, Kansas City a démarré au diésel contre Miami mais les Chiefs ont ensuite passé le turbo pour s'imposer et remporter l'AFC West, leur cinquième titre de division d'affilée. Après n'avoir lancé que deux interceptions en douze matchs, QB Patrick Mahomes II (24/34, 393 yards, 2 TD, 3 INT) a été intercepté à trois reprises contre Ms, dont deux fois au premier quart temps. KC a remonté son déficit de dix points avec notamment deux touchdowns de WR Tyreek Hill (1 course, 32 yards, 1 TD / 3 réceptions, 79 yards, 1 TD), le premier au sol et le second dans les airs. Kansas City a marqué 30 points consécutifs et fait juste assez au dernier quart temps pour résister au retour des Dolphins.

Las Vegas Raiders (7-6)

Las Vegas - Indianapolis : 27 - 44

Las Vegas n'a pas pu suivre le rythme offensif d'Indianapolis, encaissant des points sur quasiment tous les drives adverses. QB Derek Carr (31/45, 316 yards, 2 TD, 2 INT / 3 courses, 12 yards, 1 TD) a répondu comme il a pu mais deux interceptions ont permis aux Colts de creuser l'écart sur field goal avant la mi-temps (20-14) puis de prendre définitivement le large en retournant la seconde pour touchdown en milieu de dernier quart temps (44-20). Les Raiders restent dans la course aux playoffs mais ils ont encaissé 153 points en quatre matchs et possèdent la pire défense (28.9 points accordés par match) des équipes encore en course pour la post-saison.

Denver Broncos (5-8)

Carolina - Denver : 27 - 32

QB Drew Lock (21/27, 280 yards, 4 TD) a bombardé une paire de touchdowns pour WR KJ Hamler (2 réceptions, 86 yards, 2 TD), le rookie de Penn State, qui a marqué sur ses deux seules réceptions du match. Denver a aussi bénéficié d'un touchdown sur retour de punt de WR Diontae Spencer sur le premier drive de Carolina. 

Los Angeles Chargers (4-9)

Los Angeles Chargers - Atlanta : 20 - 17

Il a fallu attendre les toutes dernières secondes du match pour voir PK Mike Badgley (2/2 FG / 2/2 PAT) donner la victoire aux Los Angeles Chargers sur un field goal de 43 yards. Les Chargers avaient dégainé les premiers avec une connexion entre QB Justin Herbert (36/44, 243 yards, 2 TD, 1 INT) et WR Keenan Allen (9 réceptions, 52 yards, 1 TD). Le receveur vétéran a enregistré neuf réceptions dans le match, portant son total à 623 réceptions pour ses 99 matchs en carrière. C'est une de mieux qu'Antonio Brown qui a atteint 622 réceptions lors de son 100ème match. Atlanta a égalisé puis pris les devants et LAC n'est revenu à hauteur des Falcons qu'en toute fin de troisième, quart temps (17-17). La fin du match a été un échange d'interceptions jusqu'au coup de grâce final des Chargers.

NFC North

Green Bay Packers (10-3)

Detroit - Green Bay : 24 - 31

Green Baya remporté la NFC North, et validé une place en playoffs, en s'imposant à Detroit. Principal artisan de ce succès, QB Aaron Rodgers (26/33, 290 yards, 3 TD / 6 courses, 13 yards, 1 TD) a donné l'avantage décisif aux Packers en marquant à la course en plus de ses trois passes de touchdown. GB est en tête de la conférence NFC et, pour l'instant, dispensé du premier tour de playoffs.

Minnesota Vikings (6-7)

Tampa Bay - Minnesota : 26 - 14

Après trois matchs consécutifs à 300 yards et 3 touchdowns, QB Kirk Cousins (24/37, 225 yards, 1 TD / 5 courses, 41 yards) n'a atteint aucune des deux marques et Minnesota s'est incliné à Tampa Bay. Les Vikings ont à nouveau souffert des difficultés récentes de PK Dan Bailey (0/3 FG / 0/1 PAT) qui n'a réussi aucun des ses coups pieds et laissés dix points sur le carreau. Le kicker des Vikes avait déjà manqué la moitié de ses tentatives contre Jacksonville (27-24, OT). Ajouté à un fumble perdu par leur quarterback en fin de quatrième quart temps, les Vikings ont beaucoup participé aux-mêmes à leur propre défaite. 

Chicago Bears (6-7)

Chicago - Houston : 36 - 7

Chicago a mis fin à une hémorragie de six défaites consécutives en dominant largement Houston. QB Mitchell Trubisky (24/33, 267 yards, 3 TD / 4 courses, 23 yards) a marqué ses trois touchdowns de la journée en première mi-temps pour sceller une victoire ébauchée par RB David Montgomery (11 courses, 113 yards, 1 TD) sur une course de 80 yards pour TD sur le premier jeu des Bears du match. 

Detroit Lions (5-8)

Detroit - Green Bay : 24 - 31

Detroit s'est incliné à domicile contre Green Bay et une blessure aux cotes de QB Matthew Stafford (24/34, 244 yards, 1 TD) l'a privé de la fin du match et de la possibilité de ramener son équipe dans la course. Les Lions ont atteint la pause à égalité avec leurs visiteurs du jour mais ils ont lâché prises en seconde mi-temps, comptant jusqu'à quatorze points de retard (14-28). QB Chase Daniel (3/6, 29 yards), rentré pour suppléer le quarterback titulaire, n'a pas renversé cette donne.

NFC South

New Orleans Saints (10-3)

Philadelphia – New Orleans : 24 -21

Après huit victoires enregistrées avec QB Drew Brees sur le banc, New Orleans a finalement perdu sans son quarterback star. Les Saints ont démarré au ralenti, produisant seulement 98 yards offensifs en première mi-temps et se retrouvant menés 0-17 à la moitié du match. Auteur d'une interception en première mi-temps, QB Taysom Hill (28/38, 291 yards, 2 TD, 1 INT / 5 courses, 33 yards) a perdu un fumble après la pause. Les deux erreurs ont indirectement coûté dix points aux Saints. Plus que le match contre Philadelphia, NO lâche la première place de la conférence NFC, synonyme de week-end de repos lors du premier tour des playoffs.

Tampa Bay Buccaneers (8-5)

Tampa Bay - Minnesota : 26 - 14

Tampa Bay n'a plus participé aux playoffs depuis 2007 et cette série, la deuxième plus longue de la ligue, est en bonne voie de prendre fin. Après deux revers consécutifs, les Buccaneers ont à nouveau gagné et n'ont plus que trois adversaires inférieurs (4-9 Atlanta par deux fois et 5-8 Detroit) entre eux et la terre promise. Contre Minnesota, QB Tom Brady (15/23, 196 yards, 2 TD) a offert à TE Rob Gronkowski () son cinquième touchdown de la saison pour donner 17 points d'avance aux Bucs (23-6). La poussée tardive des Vikings ne changera pas l'issue d'un match bien maitrisé par TB.  

Atlanta Falcons (4-9)

Los Angeles Chargers - Atlanta : 20 - 17

Atlanta s'est incliné chez les Los Angeles Chargers sur un field goal à expiration de l'horloge. QB Matt Ryan (21/32, 224 yards, 1 TD, 3 INT) s'est rendu coupable de trois interceptions en seconde mi-temps alors que les Falcons menaient à la pause (17-10). La première a permis aux Chargers d'égaliser sur leur drive suivant (17-17) tandis que la dernière a mené à leurs trois derniers points. 

Carolina Panthers (4-9)

Carolina - Denver : 27 - 32

Carolina s'est compliqué la tâche en accordant un touchdown aux équipes spéciales de Denver sur son premier punt du match (0-6). RB Mike Davis (11 courses, 51 yards, 2 TD) a profité d'un fumble recouvert par la défense des Panthers pour donner l'avantage aux siens en milieu de deuxième quart temps (7-6) avec le premier de ses deux touchdowns du match mais les Broncos ont repris les devants avant la mi-temps (7-13). A partir de là, Carolina a couru après le score sans jamais recoller aux Broncos.

NFC East

Washington Football Team (6-7)

San Francisco – Washington : 15 - 23

Washington a signé quatrième victoire de rang et conserve la tête de la NFC East après son succès sur San Francisco. Pourtant, le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est une victorie majoritairement défensive: ni QB Alex Smith (8/19, 57 yards, 1 INT) ni QB Dwayne Haskins (7/12, 51 yards), qui l'a remplacé juste avant la mi-temps, n'ont brillé contre les 49ers. Au contraire, WTF a dû s'en remettre à ses rookies, DE Chase Young (6 placages, 1 sack, 1 TD) d'Ohio State et S Kamren Curl (7 placages, 1 INT, 1 TD) d'Arkansas, pour assurer la victoire. Le premier a retourné un fumble pour touchdown juste avant la mi-temps (13-7) et le second a retourné une interception pour touchdown juste à la fin du troisième quart temps (23-7).

New York Giants (5-8)

New York Giants - Arizona : 7 - 26

Les New York Giants ont perdu le ballon sur leur première et leur dernière séries offensives du match. Et un troisième en milieu de deuxième quart temps à l'entrée de leur zone rouge qui a permis aux Cardinals de marquer leur premier touchdown du match. Les Giants avaient déjà 20 points de retard lorsque RB Dion Lewis (2 courses, 14 yards, 1 TD) a inscrit les seuls points de son équipe (7-20). Le retour de QB Daniel Jones (11/21, 127 yrds) après deux matchs d'absence a mis fin à quatre succès de rang de la franchise new-yorkaise.

Philadelphia Eagles (4-8-1)

Philadelphia – New Orleans : 24 - 21

Avant la rencontre, la défense de New Orleans accordait 76 yards au sol en moyenne, bon pour deux¡ème meilleure défense contre la course de la ligue. Pas de quoi impressionner Philadelphia qui a collé 246 yards au sol aux Saints. Pour sa première titularisation, QB Jalen Hurts (17/30, 167 yards, 1 TD / 18 courses, 106 yards) a atteint la centaine, tout comme RB Miles Sanders (14 courses, 115 yards, 2 TD), qui est le premier coureur à plus de 100 yards contre NO en 56 matchs. Les Eagles ont pris une large avance à la mi-temps (17-0) et ont capitalisé en seconde période sur un fumble adverse avec le second touchdown de RB Miles Sanders (24-14). Le match semblait réglé après un field goal manqué de NO mais QB Jalen Hurst a alors perdu le ballon pour redonner un maigre espoir aux visiteurs (24-21). Mais Philly a recouvert l'on-side kick suivant pour sceller le sort de la rencontre.

Dallas Cowboys (4-9)

Cincinnati - Dallas : 7 - 30

Retour gagnant de QB Andy Dalton (16/23, 185 yards, 2 TD) à Cincinnati où il a évolué de 2011 à 2019 avant d'être coupé après la Draft et d'être signé pour un an par Dallas en mai. Les Cowboys ont bénéficié de trois pertes de balles de Cincy au premier quart temps, la seconde ayant permis à DE Aldon Smith (3 placages, 1 TD) de remonter 78 yards pour aller marquer le premier touchdown des visiteurs. Dallas a pris 17 points d'avance suite à ces trois erreurs des Bengals (17-0) et n'a plus eu ensuite qu'à faire tranquillement fructifier leur avantage. 

NFC West

Los Angeles Rams (9-4)

Los Angeles Rams - New England : 24 - 3

RB Cam Akers (29 courses, 171 yards), le rookie de Florida State, a sorti une très grosse performance contre New England avec plus de la moitié des yards de son équipe. QB Jared Goff (16/25, 137 yards, 1 TD, 1 INT / 4 courses, 11 yards, 1 TD) a marqué au sol pour ouvrir le score sur le premier drive des Los Angeles Rams puis lancé une interception sur la série suivante. Mais LB Kenny Young (8 placages, 1 INT, 1 TD) lui a sauvé la mise en interceptant NE à son tour et en retournant le ballon volé pour 79 yards et un touchdown. Avec cette convaincante victoire, les Rams conservent la très disputée première place de la NFC West.

Seattle Seahawks (9-4) 

Seattle - New York Jets : 40 - 3

QB Russell Wilson (21/27, 206 yards, 4 TD, 1 INT) n'a pas terminé la rencontre et a été remplacé avant la fin du troisième quart temps par QB Geno Smith (4/5, 33 yards) alors que le match était déjà plié (37-3). C'est la première fois depuis 2017 et 49 matchs, que le quarterback de Seattle ne prend pas tous les snaps de l'équipe. Il se consolera en ayant atteint 36 touchdowns cette saison, record de la franchise. Le match a également vu S Jamal Adams (5 placages, 1 sack) enregistrer un sack pour atteindre 8.5 sacks sur la saison, nouveau record NFL pour un joueur du secondaire.

Arizona Cardinals (7-6)

New York Giants - Arizona : 7 - 26

Arizona a mis fin à une série de trois revers consécutifs en s'imposant chez les New York Giants. La défense des Cardinals a été impériale avec trois ballons volés et seulement 159 yards accordés. À l'inverse, l'attaque des Cards a produit 390 yards et de solides performances de QB Kyler Murray (24/35, 244 yards, 1 TD / 13 courses, 47 yards) et RB Kenyan Drake (23 courses, 80 yards, 1 TD). Avec cette victoire, Arizona accroche, pour l'instant, la septième place qualificative aux playoffs.

San Francisco 49ers (5-8)

San Francisco – Washington : 15 - 23

Pas grand chose de positif à retenir de la défaite de San Francisco contre Washington à Glendale, Arizona, où les Niners ont élu domicile durant le confinement californien. QB Nick Mullens (25/45, 260 yards, 1 TD, 1 INT) a perdu un fumble et lancé une interception et les deux ont été retournés pour touchdowns par la défense de Washington. Les 49ers ont marqué les premiers et derniers points du match mais ont été totalement absents offensivement des deuxième et troisième quarts temps. 

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Je n'irais jamais vers quelqu'un pour le blesser délibérément à moins que ça ne soit, vous savez, important… comme un match de championnat ou quelque chose comme ça.  – Dick Butkus, ancien linebacker des Chicago Bears (1960/70)

En VO :  I wouldn't ever set out to hurt anyone deliberately unless it was, you know, important… like a league game or something. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !