Boris Bede de retour à MontréalIl a signé un nouveau contrat d'un an

Boris Bede en action au Stade Percival-Molson
Boris Bede en action au Stade Percival-Molson (lcf.ca)
le 15/02/2017 à 02:24 par Benoit Harbec

 

C’est aujourd’hui que débute la période des agents libres de la Ligue canadienne de football. Toutefois, le botteur français Boris Bede a décidé de ne pas se prévaloir de son autonomie. Il s’est entendu avec les Alouettes de Montréal pour un contrat d’un an.

Bede entreprendra ainsi une troisième saison à Montréal. Après avoir connu une année remarquable en 2015, où il avait été nommé recrue de l’année chez les Alouettes, la saison 2016 a été plus difficile. Il a entre autres été blessé pendant huit matchs. Son pourcentage de réussite de placements était également passé de 90% à 52%.

Les Alouettes, qui ont fait l'acquisition du vétéran quart Darian Durant des Roughriders de la Saskatchewan en janvier, espèrent accéder aux séries éliminatoires après les avoir ratées au cours des deux dernières années.

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Nous ne pouvons pas courir. Nous ne pouvons pas passer. Nous ne pouvons pas stopper la course. Nous ne pouvons pas stopper la passe. Nous ne pouvons pas botter. En dehors de ça, nous ne sommes juste pas une très bonne équipe de football en ce moment.  – Bruce Coslett, ancien joueur des Jets de New York

En VO :  We can't run. We can't pass. We can't stop the run. We can't stop the pass. We can't kick. Other than that, we're just not a very good football team right now. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !