Flag/CM2016 : "jouer et montrer notre valeur !"Interview d'Audrey Malherbe

Audrey Malherbe disputera à Miami sa seconde compétition internationale
Audrey Malherbe disputera à Miami sa seconde compétition internationale (Fédération Française de Football Américain)
le 08/09/2016 à 12:13 par François-Noël Martin

C'est le grand jour pour l'équipe de France féminine de Flag qui débutera ses Championnats du Monde cet après-midi avec une première rencontre face au Canada (18h30 heure française). Audrey Malherbe, qui honorera sa seconde sélection, revient pour nous sur le stage de préparation des Bleues ainsi que sur la compétition à venir.

L'équipe de France féminine de Flag est à Miami depuis quelques jours maintenant pour préparer les Championnats du Monde. Comment se passe ce stage de préparatiton avant la compétition ?

Le stage se passe bien ! Nous sommes arrivés vendredi soir pour nous entraîner, mais aussi pour absorber le décalage horaire et nous acclimater. La chaleur et l'humidité sont bien présentes, nous avons en permanence l'impression d'être dans un hammam ! Nous avons deux entraînements par jour, le matin et en début d'après-midi. Puis, c'est récupération et meeting en fin de journée. L'ambiance dans le groupe est très bonne ! Il y a peu de nouvelles joueuses cette année, donc l'équipe se connait très bien.

Audrey Malherbe suit les conseils du Coach Sylvain Guyot
Audrey Malherbe suit les conseils du Coach Sylvain Guyot (François-Noël Martin)

Il y a un an, tu fêtais ta première sélection avec un titre de Vice-Championne d'Europe et une nomination dans la "All-Star Team" au poste de rusher. Une médaille et une distinction qui ont forcément dû te faire plaisir ?

Cette première sélection a d'abord été une bonne surprise ! J'ai été convoquée aux stages de sélection les deux années précédentes sans avoir été retenue. Et quand la nouvelle est tombée, c'était comme un rêve d'enfance qui se réalisait ! Concernant ma nomination dans la All-Star Team, sa composition a été dévoilée un mois après la compétition. J'ignorais même qu'il y avait ce genre de distinction pour les Championnats d'Europe. J'ai appris la nouvelle en rentrant d'une semaine de surf : en descendant de l'avion, j'avais plein de messages de félicitations. C'est très agréable de se faire reconnaître par ses pairs, mais la médaille a un meilleur goût ! :)

Après avoir découvert la compétition internationale lors de ces Championnats d'Europe, place aux Championnats du Monde, avec au programme le Canada en ouverture et les Etats-Unis. Comment abordes-tu la compétition ?

J'ai suivi une préparation physique avec Xavier Barbier ces derniers 6 mois pour renforcer mon corps et gagner en explosivité. Cela m'a aussi permis de régler quelques petites séquelles qui persistaient après une sérieuse blessure il y a deux ans. J'ai essayé de faire le plus de matchs possibles durant l'année pour m'améliorer. Côté mental, c'est déjà une première victoire d'être ici par rapport au contexte. Quelque soit l'équipe qui se présentera en face de nous, il faudra jouer, ne pas subir et montrer notre valeur ! Nous sommes là pour ça : jouer !

Pour être encore plus efficace à ton poste au rush lors de la compétition, as-tu pu étudier le jeu des quarterbacksQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
adverses, notamment les Nord-Américaines ?

Non, je n'ai malheureusement pas pu étudier leur jeu avant la compétition. J'ai travaillé sur mes points faibles pendant la saison. Durant les pratiques, les coachs nous ont donné des informations sur le type de quarterbacks que nous rencontrerons et sur les formations spécifiques de certaines équipes. Nous avons mis tout cela en situation pendant les oppositions.

Quels seront tes objectifs personnels et collectifs pour ces Championnats du Monde ?

Vivre ce moment sans complexe et n'avoir aucun regret !

Un dernier mot pour conclure ?

Go girls !

... chargement de la zone de commentaire ...

 Il était si dur de travailler pour Lombardi que gagner les matchs était facile.  – Willie Davis, Packers lineman

En VO :  Vince Lombardi was so tough to work for that winning was the easy way out. 

Citation décalée proposée par micky pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !