Playoffs Zone 2016 : toute l'info Playoffs NFL

Flag/CM2016 : la huitième place pour les Françaises

Dernier debrieffing des coachs pour les Françaises
Dernier debrieffing des coachs pour les Françaises (FFFA)
le 11/09/2016 à 23:08 par François-Noël Martin

La dernière journée de compétition, exclusivement consacrée aux playoffs, a permis de rendre le verdict de cette huitième édition des Championnats du Monde de Flag. Invaincues hier, nos Françaises n'ont pas connu la même fortune aujourd'hui...

L'Autriche reste la meilleure équipe européenne...

Comme on se retrouve ! Françaises et Autrichiennes ne peuvent décidemment pas jouer une compétition internationale sans se croiser au moins une fois. Comme en 2014, c'est en quart de finale du tournoi que les deux sélections vont s'affronter. Et comme en 2014, ce sont les triple championnes européennes qui vont prendre finalement le dessus.

Le début de la rencontre reste tout de même indécis, et seules les Autrichiennes parviennent à trouver la zone d'en but adverse sur la première période (0-6). Elles inscriront trois nouveaux touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
en seconde mi-temps, portant la marque à 26-0. Les Françaises s'appliqueront à réduire la marque dans le Two-Minutes Warning et doivent s'incliner 26-7.

Nouvelle mission : la cinquième place

Eliminées au même stade de la compétition par la même équipe qu'en 2014, les Bleues n'ont plus qu'un seul objectif : conquérir la cinquième place du tournoi pour faire aussi bien que lors de précédente édition. Pour l'atteindre, il faudra d'abord battre le Brésil, qui ont arraché au Danemark leur qualification pour les quarts la veille. Les Françaises peinent à imposer leur jeu et sont menées à la pause 6-0. Mais elles ne s'avouent pas vaincues et parviennent à revenir à deux reprises au score : 6-6, puis 12-13 en faveur des Brésiliennes. Un stop défensif et les Françaises récupèrent le ballon pour aller chercher la victoire sur un ultime drive. Mais la défense brésilienne tient bon et intercepte le cuir. Les Sud-Américaines n'ont plus qu'à laisser le chronomètre tourner pour assurer un succès historique pour leur sélection.

Les joueuses attentives aux consignes des coachs
Les joueuses attentives aux consignes des coachs (FFFA)

Les Françaises sont donc reléguées à devoir jouer le match pour la septième place du Championnat contre l'Israël, une équipe contre laquelle elles n'ont plus perdu depuis le Championnat d'Europe 2011. Les joueuses des coachs Lionel Friederich et Sylvain Guyot sont les premières à scorer (6-0) mais voient leurs adversaires inverser la situation au score en inscrivant deux essais : 6-12 à la pause. Les Bleues parviennent à reprendre l'avantage avec un nouveau touchdown (13-12) mais concèdent un troisième touché (13-19). La défense israelienne verrouille son en-but et empêche la marque de rebasculer en faveur des Françaises qui s'inclinent pour la troisième fois de la journée et qui doivent se contenter de la huitième place au classement général...

ET LES CHAMPIONS SONT...

Dans le tableau féminin, les deux demi-finales sont dominées par l'Autriche (21-13 vs Canada) et le Panama (39-26 vs Mexique). Une finale inédite opposant deux équipes qui n'ont jamais atteint ce stade de la compétition. Pour la première fois depuis 2006 et le titre des Françaises, les Championnes du Monde ne seront pas Nord-Américaines !

Cette finale sera remportée par le Panama avec deux touchdowns d'avance au tableau d'affichage (35-21). Derrière l'Autriche, vice-championnes du monde donc, le podium est complété par le Mexique, qui s'est défait du Canada sur la marque de 40 à 20.

Chez les messieurs, deux équipes européennes ont réussi à se hisser dans le dernier carré : l'Autriche et le Danemark. Les deux formations se sont affrontées pour l'une des deux places de finalistes : victoire des Danois qui tenteront de décrocher enfin le titre qui leur a échappé en 2006, 2008 et 2010. L'autre demi-finale, 100% Nord-Américaine, est dominée par les Etats-Unis qui prennent le meilleur sur le Mexique.

Malheureusement pour les Danois, ce ne sera pas cette année qu'ils domineront la planète flag. Les quadruple champions d'Europe en titre s'incline d'un petit point 33 à 32. Ils auraient pu prendre un avantage décisif dans la dernière minute du match, échouant à quelques yards de la zone d'en-but américaine. Le Mexique prend la troisième place du tournoi aux dépends de l'Autriche 38 à 26.

Le parcours des Françaises

Récapitulatif des résultats de notre sélection féminine dans ces Championnats du Monde :

Les résultats des playoffs féminin

... chargement de la zone de commentaire ...

 Je ne vois pas de différence entre ce qu'il fait et ce qu'il est. C'est une façon artistique de jouer en ligne offensive. Il fait paraître la tâche facile.  – DeDe Muñoz à propos de son mari Anthony

En VO :  I don't see any contrast between what he does and the way he is. It's an artistic way of playing the offensive line. He makes it look easy. 

Citation réelle proposée par Libs91 pour 10 Bzh. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !