Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/RaidersSemaine 13

Niners vs Raiders
Niners vs Raiders (Jed Jacobsohn, Getty Images)
le 05/12/2018 à 05:42 par Blaise Collin

Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 13 !

Les Niners balayés à Seattle

Le retour de CB Richard Sherman à Seattle était "un match comme les autres", dixit l'intéressé. Et, en effet, la défaite de San Francisco (16-43) n'est qu'une de plus dans une longue liste cette saison.

Ce qui est un peu moins habituel est peut-être l'amplitude de cette défaite. Ou la facilité avec laquelle QB Russell Wilson (11/17, 185 yards, 4 TD) a enquillé les points en première mi-temps: trois passes de touchdownTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
pour WR Jaron Brown (3 réceptions, 67 yards, 2 TD), WR Tyler Lockett (1 course, 10 yards / 1 réception, 52 yards, 1 TD) et WR Doug Baldwin (2 réceptions, 22 yards, 1 TD) sur ses quatre premières tentatives pour donner vingt points d'avance aux Seahawks avant que PK Robbie Gould (1/1) ne débloque le compteur pour les Niners juste avant la mi-temps [3-20].

Pour ne rien arranger, Tyler Lockett a retourné le kick-off de la seconde période jusqu'aux 20 yards de San Francisco et il n'a fallu qu'une course à RB Rashaad Penny (7 courses, 65 yards, 1 TD) pour donner plus d'ampleur au score [3-27].

Les 49ers n'ont pourtant pas été totalement inefficaces en attaque: QB Nick Mullens  (30/48, 414 yards, 2 TD, 1 INT) a trouvé son receveur rookie WR Dante Pettis (5 réceptions, 129 yards, 2 TD) par deux fois pour répondre au touchdown de Rashaad Penny en début de seconde mi-temps et au second de Jaron Brown en début de dernier quart temps 16-34].

Dans un match où RB Matt Breida (5 courses, 6 yards / 3 réceptions, 51 yards) a été limité, les Niners ont tout de même produit 480 yards offensifs, dominant largement leurs adversaires dans cette catégorie statistique (353 yards). Mais deux humbles perdus par le rookie RB Jeff Wilson Jr. (15 courses, 61 yards / 8 réceptions, 73 yards), qui a été très utilisé pour compenser tous les absents dans l'attaque de SF, et par WR Richie James ont plombé les chances de SF.

L'interception de LB Bobby Wagner sur Nick Mullens aux portes de l'en-but de Seattle retournée pour un touchdown de 98 yards à quatre minutes de la fin du match n'a pas aidé non plus. Ajouté au FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de PK Sebastian Janikowski (1/1) quelques minutes auparavant, les Niners sont repartis de la cité émeraude avec une petite correction.

Oakland se pénalise contre Kansas City

Défaite rageante pour Oakland contre Kansas City (33-40) tant les Raiders ont fait jeu égal avec l'une des meilleures équipes de la ligue. 

Aux statistiques offensives, les Chiefs ont à peine dominé les débats: +24 yards dans les airs (295-271) et +3 yards au sol (174-171).

La différence s'est essentiellement faite sur les ballons perdus : trois fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
perdus par les running backsRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
des Raiders (Doug Martin (18 courses, 61 yards, 1 TD), Jalen Richard (6 courses, 95 yards) et DeAndre Washington (3 courses, 7 yards)) contre un seul à KC par TE Travis Kelce (12 réceptions, 168 yards, 2 TD).

Et si Oakland n'a pas profité de l'aubaine, Kansas City a capitalisé seize points sur ces pertes de balles. 

Les Chiefs ne se sont vraiment fait peur que l'espace de deux minutes avec ce fumble de Travis Kelce sur le tout premier jeu offensif du match. Mais les Raiders n'ont pas réussi à avancer et ont rendu la balle sur puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
.

QB Patrick Mahomes II (23/38, 295 yards, 4 TD / 9 courses, 52 yards) a été plus en réussite sur le deuxième drive de KC, trouvant ce même Travis Kelce sur sa troisième passe du match pour le premier TD des Chiefs [0-7].

Deux FG suite aux deux premiers fumbles d'Oakland a donné treize points d'avance aux visiteurs en milieu de deuxième quart temps.

Doug Martin s'est alors rattrapé de son fumble en ramenant les siens à distance [7-13] mais la paire Mahomes-Kelce a mis moins d'une minute à frapper pour la seconde fois du match et redonner plus d'avance aux Chiefs [7-19].

Les Raiders semblaient avoir bien repris après la pause mais un sack sur QB Derek Carr (29/38, 285 yards, 3 TD) les a forcé à se contenter d'un FG [10-19]. 

Et quand on ne marque pas suffisamment de points contre les Chiefs, les Chiefs s'échappent au score... RB Spencer Ware (14 courses, 47 yards, 1 TD) s'est, le premier, chargé de la sentence [10-26].

Oakland a immédiatement réagi par TE Jared Cook (7 réceptions, 100 yards, 1 TD), l'un des quatre tight-ends à marquer dans ce match [16-26]. Mais après avoir forcé KC à punter, les Raiders ont perdu leur troisième fumble et les Chiefs ont envoyé leur propre tight-end Demetrius Harris (3 réceptions, 39 yards, 1 TD) dans l'en-but [16-33].

A nouveau, Oakland est revenu dans la foulée par, évidemment, son autre tight-end Lee Smith (1 réception, 1 yard, 1 TD) puis WR Marcell Ateman (2 réceptions, 16 yards, 1 TD) a ramené les Raiders à un cheveu des Chiefs après les avoir forcé à se dégager au pied pour la seconde fois consécutive [30-33].

Malheureusement, avec un peu plus de six minutes à jouer, les locaux n'ont pas réalisé la passe de trois défensive et Kansas City a scellé le sort de la rencontre par WR Chris Conley (3 réceptions, 25 yards, 1 TD) [30-40].

Avec désormais moins de deux minutes, les Raiders ont transformé un FG mais n'ont pu recouvrir l'onside kick suivant. Les Chiefs n'ont plus eu alors qu'à égrener l'horloge pour signer leur dixième victoire de la saison, pour seulement deux défaites. Un bilan totalement inversé pour des Raiders peu en réussite sur cette rencontre là.

Bilan

San Francisco 49ers : 2V - 10D

Prochain match : Denver Broncos

Oakland Raiders : 2V - 10D

Prochain match :Pittsburgh Steelers

... chargement de la zone de commentaire ...

 Les équipes dont on se souvient jouent en décembre.  – 'Expression' dans le milieu du foot lycéen et universitaire

En VO :  Teams to remember plays in december. 

Citation réelle proposée par Trixi. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !