NFL 2021Semaine 9

le 09/11/2021 à 05:48 par Blaise Collin

Semaine 9 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs

New York Jets (2-6) - Indianapolis Colts (4-5) : 30 - 45

QB Mike White (7/11, 95 yards, 1 TD) n'a pas réitéré ses exploits de la Semaine 8 (405 yards et 3 TD contre Cincinnati, 34-31) et a quitté la partie au premier quart temps sur blessure au bras. La partie a été dominée par RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
Jonathan Taylor (19 courses, 172 yards, 2 TD), qui a couru plus de 9 yards en moyenne par porté, et une solide performance de QB Carson Wentz (22/30, 272 yards, 3 TD / 4 courses, 13 yards). Indianapolis s'est détaché au deuxième quart temps et compté jusqu'à 26 points d'avance (42-16) en début de dernier quart temps. Les deux touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
des New York Jets au dernier quart temps, sur deux passes du remplaçant QB Josh Johnson (27/41, 317 yards, 3 TD, 1 INT), ont rendu le score final plus clément que ne l'a réellement été la rencontre. 

Minnesota Vikings (3-5) - Baltimore Ravens (6-2) : 31 - 34 (OT)

Baltimore a dû combler un retard de 14 points (3-17 puis 10-24) pour s'imposer en prolongation contre Minnesota. Les Ravens sont revenus une première fois à la portée des Vikings (10-17) sur un touchdown de RB Devonta Freeman (13 courses, 79 yards / 2 réceptions, 4 yards, 1 TD) à 19 secondes de la mi-temps mais les visiteurs ont repris leur avance sur un retour de kickoffKickoff
coup de pied d'engagement en début de mi-temps. Effectué balle à terre depuis la ligne des 30 yards de l'équipe qui engage.
de 98 gagnant de RB Kene Nwangwu, le rookie d'Iowa State (24-10). QB Lamar Jackson (27/41, 266 yards, 3 TD, 2 INT / 21 courses, 120 yards) a alors pris les choses en main et les Ravens ont aligné trois touchdowns pour, semble-t-il, filer vers la victoire avec moins de 4 minutes à jouer (31-24). Au passage, le drive menant au deuxième des trois TDs a mangé plus de 10 minutes à l'horloge. Mais WR Adam Thielen (2 réceptions, 6 yards, 1 TD) a égalisé sur sa seconde réception du match et les deux équipes se sont offert une prolongation. Sur le premier drive Lamar Jackson s'est fait intercepter dans le camp des Vikes mais la défense de Baltimore a forcé un 3&Out. Le deuxième drive a été le bon pour les Ravens qui ont conclu sur un field goalField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de 36 yards.

New England Patriots (5-4) - Carolina Panthers (4-5) : 24 - 6

Malgré le retour aux affaires de RB Christian McCaffrey (14 courses, 52 yards / 4 réceptions, 54 yards) après un mois et demi d'absence, Carolina n'a pas fait le poids contre New England. Les Panthers n'ont marqué que deux field goals avant la mi-temps contre deux touchdowns pour les Patriots. Le retour des vestiaires a marqué le début du calvaire de QB Sam Darnold (16/33, 172 yards, 3 INT) qui lancé des interceptionsInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
sur trois drives consécutifs, la première retournée par CB J.C. Jackson (2 placages, 1 INT, 1 TD) pour un TD de 88 yards.

Cleveland Browns (5-4) - Cincinnati Bengals (5-4) : 41 - 16

Le duel entre les deux rivaux de l'Ohio a largement tourné à l'avantage de Cleveland. Les visiteurs ont entamé la punition par un touchdown de 99 yards de CB Denzel Ward (2 placages, 1 INT, 1 TD) sur une interception sur QB Joe Burrow (28/40, 282 yards, 2 INT). Cincinnati est parvenu à égaliser par RB Joe Mixon (13 courses, 64 yards, 2 TD) sur le drive suivant mais la suite du match a été à sens unique grâce notamment à RB Nick Chubb (14 courses, 137 yards, 2 TD) qui s'est promené dans la défense des Bengals avec près de 10 yards par course et deux touchdowns. Si Cincy s'est compliqué la tâche avec une réception ratée par WR Ja'Marr Chase (6 réceptions, 49 yards) dans l'en-but des Browns, ces derniers n'ont, en revanche, pas souffert de l'absence de WR Odell Beckham Jr. qui a été laissé libre par la franchise.

Denver Broncos (5-4) - Dallas Cowboys (6-2) : 30 - 14

Grosse surprise à Jerry's World où Denver est venu donner une leçon à Dallas. Après avoir manqué un match en raison d'une entorse à la cheville, QB Dak Prescott (19/39, 232 yards, 2 TD, 1 INT / 2 courses, 16 yards) a été harassé durant tout le match, avec notamment deux sacksSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
de LBLinebacker (LB)
joueur de la défense polyvalent qui constitue le 2ème rideau défensive.
Jonathan Cooper (4 placages, 2 sacks), le rookie d'Ohio State. Les Broncos ont méthodiquement pris 30 points d'avance, avec deux réalisations de QB Teddy Bridgewater (19/28, 249 yards, 1 TD / 3 courses, -1 yard, 1 TD), et les Cowboys n'ont sauvé les apparences que grâce à deux touchdowns de WR Malik Turner  (5 réceptions, 33 yards, 2 TD) dans les 5 dernières minutes.

Buffalo Bills (5-3) - Jacksonville Jaguars (2-6) : 6 - 9

Grosse surprise à Jacksonville où les Jaguars ont battu Buffalo 3 FGs à 2. La meilleure attaque de la ligue a été limitée à six petits points et QB Josh Allen (31/47, 264 yards, 2 INT / 5 courses, 50 yards) a perdu trois ballons, deux interceptions et un fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
, en seconde mi-temps. Son homonyme, LB Josh Allen (8 placages, 1 sack, 1 INT) a été l'auteur de l'une de ces deux interceptions et a recouvert le fumble perdu. Rien n'est allé comme prévu pour les Bills qui ont été pénalisé à 12 reprises pour 118 yards. Les Jags ont également eu leur lot de misère avec notamment trois field goals manqués d'affilée en l'espace de quelques secondes : le coup de pied de PK Matt Wright (3/4 FG) a été retenté à deux reprises suite à deux infractions de Buffalo.

Houston Texans (1-8) - Miami Dolphins (2-7) : 9 - 17

Miami s'est imposé à domicile dans ce match entre mal classés. Le match a été un festival de ballons perdus : un fumble et trois interceptions pour les Texans et 3 fumbles et deux interceptions pour les Dolphins. Miami a construit son succès en première mi-temps avec un touchdown au sol de RB Myles Gaskin (20 courses, 34 yards, 1 TD) et un touchdown dans les airs sur une combinaison entre QB Jacoby Brissett (26/43, 244 yards, 1 TD, 2 INT) et WR Mack Hollins (3 réceptions, 22 yards, 1 TD).

Atlanta Falcons (4-4) - New Orleans Saints (5-3) : 27 - 25

Atlanta s'est fait peur mais est reparti de New Orleans avec la victoire. Les Falcons ont pris 18 points d'avance au dernier quart temps (24-6) sur le second touchdown du match de WR Olamide Zaccheaus (3 réceptions, 58 yards, 2 TD) mais les Saints ont sonné la révolte et marqué trois TDs d'affilée pour reprendre l'avantage (25-24) avec une minute à jouer. Une monstrueuse passe de 64 yards de QB Matt Ryan (23/30, 343 yards, 2 TD / 5 courses, 8 yards, 1 TD) pour RB Cordarrelle Patterson (9 courses, 10 yards / 6 réceptions, 126 yards) a finalement permis aux visiteurs de se positionner avantageusement pour marquer le field goal de la gagne.

Las Vegas Raiders (5-3) - New York Giants (3-6) : 16 - 23

Deux interceptions de SSafety
Signifie deux choses différentes :
1- c'est le plaquage du porteur du ballon dans sa propre zone d'en-but. Cela rapporte 2 points à l'équipe qui l'effectue et elle récupère la possession du ballon. L'équipe victime du safety va alors dégager depuis ses 20 yards au moyen d'un botté façon puntPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
.
2- c'est un poste en défense. Le safety est en quelque sorte le dernier rempart. Il tient en quelque sorte le rôle d'un libéro en football européen.
Xavier McKinney (7 placages, 2 INT, 1 TD), dont une retournée pour touchdown sur le premier drive de Las Vegas après la pause et un fumble perdu par QB Derek Carr (30/46, 296 yards, 1 TD, 2 INT) ont eu raison des Raiders lors de leur déplacement à New York. LV jouait son premier match depuis le limogeage de Jon Gruden et depuis le terrible accident de voiture impliquant WR Henry Ruggs III qui a coûté la vie à la conductrice de l'autre véhicule. Beaucoup de plaies à panser qui ont peut-être peser dans la balance. Les Giants, eux, ont joué leur match et notamment RB Devontae Booker (21 courses, 98 yards) aux commandes de l'attaque au sol. Les Raiders ont atteint la mi-temps avec une petite avance (13-10) mais les erreurs offensives au retour des vestiaires ont plombé les visiteurs.

Los Angeles Chargers (5-3) - Philadelphia Eagles (3-6) : 27 - 24

Philadelphia a mené à la pause (10-7) et à la fin du troisième quart temps (17-16) mais ce sont les Los Angeles Chargers qui ont eu le dernier mot dans ce match en marquant sur toutes leurs possessions offensives (2 TD et 2 FG) de la seconde mi-temps. Parmi celles-ci, deux des trois touchdowns de QB Justin Herbert (32/38, 356 yards, 2 TD / 5 courses, 14 yards, 1 TD) qui a largement dominé QB Jalen Hurts (11/17, 162 yards, 1 TD / 10 courses, 62 yards) au niveau des statistiques individuelles, même si le quarterback des Eagles a eu du succès au sol contre la pire défense contre la course de la ligue. Comme dans un scénario bien ficelé, LAC a pris tout ce qu'il restait des 6'05 après l'égalisation de Philly (24-24) pour aller taper un field goal de 29 yards à expiration de l'horloge.

Green Bay Packers (7-2) - Kansas City Chiefs (5-4) : 7 - 13

Kansas City s'est imposé contre Green Bay dans un match ultra-défensif entre les deux équipes. Les Packers étaient privés de QB Aaron Rodgers, immunisé mais pas vacciné et qui a été testé positif au covid quelques jours avant le match, et c'est QB Jordan Love (19/34, 190 yards, 1 TD, 1 INT / 5 courses, 23 yards) qui a conduit l'attaque de GB. Les Packers ont été un peu inefficaces sur troisième tentative (2/12) que les Chiefs (5/14) et QB Patrick Mahomes II (20/37, 166 yards, 1 TD) a fait juste ce qu'il fallait, sans toutefois avoir encore retrouvé sa splendeur passée, pour permettre à KC d'enchaîner une seconde victoire d'affilée. L'unique touchdown des visiteurs, en fin de quatrième quart temps, a nourri un maigre espoir mais la défense des Packers n'a, ensuite, pas réussi à récupérer le ballon.

Arizona Cardinals (8-1) - San Francisco 49ers (3-5) : 31 - 17

Arizona était privé de QB Kyler Murray (cheville), WR DeAndre Hopkins (ischio-jambiers) et WR A.J. Green (ischio-jambiers) mais QB Colt McCoy (22/26, 249 yards, 1 TD) et surtout RB James Conner (21 courses, 96 yards, 2 TD / 5 réceptions, 77 yards, 1 TD) ont assuré une solide victoire chez un adversaire de division. La défense des Cardinals a aussi fait sa part du boulot avec cinq sacks, dont trois pour LB Markus Golden (5 placages, 3 sacks), et trois ballons volés. Une connexion entre QB Jimmy Garoppolo (28/40, 326 yards, 2 TD, 1 INT) et TE George Kittle (6 réceptions, 101 yards, 1 TD) en toute fin de première mi-temps (7-17) a donné l'illusion que San Francisco allait peut-être pouvoir revenir dans la partie mais les Cards n'ont pas laissé le doute planer longtemps en marquant leurs deux derniers touchdowns sur leurs deux premiers drives après la pause. Une seconde interception sur Jimmy GGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
à trois minutes du terme du match a définitivement mis fin aux maigres espoirs de 49ers.

Tennessee Titans (7-2) - Los Angeles Rams (7-2) : 28 - 16

Pas de RB Derrick Henry (pied), pas de problème. Tennessee a facilement dominé les Los Angeles Rams dans un des matchs phares de la Semaine 9. QB Ryan Tannehill (19/27, 143 yards, 1 TD, 1 INT / 2 courses, 3 yards, 1 TD) a débuté par une interception mais tout est ensuite rentré dans l'ordre pour les Titans. On ne peut pas en dire autant pour QB Matthew Stafford (31/48, 294 yards, 1 TD, 2 INT / 2 courses, 13 yards) qui s'est fait intercepter à deux reprises en début de deuxième quart temps : la première interception a rendu la balle à Tennessee à 2 yards de l'en-but des Rams et ces derniers ont immédiatement profité de l'aubaine (7-3); la seconde a été directement retournée pour touchdown par Kevin Byard (3 placages, 1 INT, 1 TD) sur le drive suivant. En l'espace de 11 secondes, Tennessee a pris 11 points d'avance (14-3) et a fait fructifier son avance juste avant la mi-temps sur une courte course de son quarterback (21-3). En toute fin de rencontre, RB Adrian Peterson (10 courses, 21 yards, 1 TD), embauché pour remplacer Derrick Henry, a parachevé le succès des Titans en marquant le 125ème touchdown de sa carrière (28-9) avant que les Rams ne réduisent un peu le score. 

Chicago Bears (3-6) - Pittsburgh Steelers (5-3) : 27 - 29

Pittsburgh s'est fait peur en laissant Chicago revenir à sa hauteur après avoir compté 14 points d'avance en fin de troisième quart temps (20-6) grâce notamment à deux touchdowns de TE Pat Freiermuth (5 réceptions, 43 yards, 2 TD), le rookie de Penn State. WR Darnell Mooney (1 course, 15 yards, 3 réceptions, 41 yards, 1 TD), sur une passe de QB Justin Fields (17/29, 291 yards, 1 TD, 1 INT / 8 courses, 45 yards), puis S DeAndre Houston-Carson (6 placages, 1 TD), sur un fumble concédé par WR Ray-Ray McCloud III (1 réception 12 yards) sur une mauvaise réception de punt, ont remis les Bears dans la course (20-23). Les visiteurs ont même pris l'avantage pour la première fois de la rencontre par ce même Darnell Mooney à moins de deux minutes de la fin du match (27-26). En 80 secondes, QB Ben Roethlisberger (21/30, 205 yards, 2 TD) a permis à PK Chris Boswell (3/3 FG / 2/3 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
) de remettre les Steelers devant et il a fallu une malheureuse tentative de field goal de PK Cairo Santos (2/3 FG / 3/3 PAT) sur la barre à expiration de l'horloge pour leur éviter la défaite. 

 

 

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Les Stéroïds sont faits pour des gars qui veulent tricher.  – Lawrence Taylor

En VO :  Steroids are for guys who want to cheat opponents. 

Citation réelle proposée par Guillaume. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !