Bataille dans la Baie – Regard croisé Niners/RaidersSemaine 14

Niners vs Raiders
Niners vs Raiders (Jed Jacobsohn, Getty Images)
le 12/12/2018 à 03:57 par Blaise Collin

Pour la saison 2018 de NFL, FA vous propose une plongée dans la Baie de San Francisco et un regard croisé sur les deux équipes NFL de Californie du Nord : San Francisco 49ers et Oakland Raiders. Retour sur la Semaine 14 !

Pas de record mais une victoire

Quatre petits yards. C'est ce qu'il a manqué à TE George Kittle (7 réceptions, 210 yards, 1 TD) pour égaler le record de Shannon Sharpe de 214 yards réceptionnés dans un match NFL par un tight-end.

Le TE des 49ers, qui a réceptionné ses sept ballons en première mi-temps, se consolera sûrement, étant devenu le premier tight-end de la franchise à avoir atteint 1000 yards en saison. Surtout, son TD de 85 yards en milieu de deuxième quart temps, après deux FGField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de PK Robbie Gould (2/2), a donné une avance décisive à son équipe sur les Denver Broncos [13-0].

Avance confortée par WR Dante Pettis (3 réceptions, 49 yards, 1 TD) juste avant la mi-temps [20-0]. Le rookie des Washington Huskies continue d'être productif en l'absence de WR Pierre Garcon, dont la saison est désormais terminée après une opération chirurgicale au genou, et malgré le retour de WR Marquise Goodwin, après deux semaines loin des terrains pour raisons personnelles.

De façon similaire, RB Jeff Wilson Jr. (23 courses, 90 yards) a pris en main le jeu au sol pour les Niners, en attendant le retour de blessure de RB Matt Breida.

Dans un match où les moufles ont souvent remplacé les gants (quatre fumblesFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
pour Denver, trois fumbles pour SF - aucun perdu) et où les puntsPunt
action utilisée en 4ème tentative et x yards à parcourir. Plutôt que de tenter les x yards, l'attaque choisit de botter le plus loin possible pour faire reculer son adversaire.
ont été abondants (six pour les Broncos, cinq pour les Niners), les deux équipes n'ont pas produit un feu d'artifice offensif. Avec leurs vingt points d'avance à la mi-temps, ls 49ers n'ont plus approché la zone rouge des visiteurs pendant toute la seconde période. QB Nick Mullens (20/33, 332 yards, 2 TD, 1 INT), qui a produit un match autrement solide, s'est même fait intercepté en début de quatrième quart temps. La défense de SF a néanmoins résisté à QB Case Keenum (24/42, 186 yards, 1 TD) et aux Broncos en les stoppant à l'entrée de la red-zone sur quatrième tentative.

Les rookies de Denver ont également brillé dans un effort pourtant vain: RB Phillip Lindsay (14 courses, 30 yards, 1 TD) et WR DaeSean Hamilton (7 réceptions, 47 yards, 1 TD) ont tous deux trouvé l'en-but des Niners, le premier en milieu de troisième quart temps, le second avec à peine trois minutes à jouer. 

Trop peu et trop tard et les 49ers ont pu fêter leur troisième succès de la saison (20-14). Une victoire au goût amer le lendemain du décès de Tony York, fils des propriétaires John York et Denise DeBartolo York.

Oakland au finish !

Les Raiders ont commencé fort et terminé fort, avec un peu d'aide de PK Chris Boswell (0/2), pour dominer les Steelers (24-21), infligeant à QB Ben Roethlisberger (25/29, 282 yards, 2 TD) son quatrième revers à Oakland en autant de voyages. Oakland est la seule équipe de l'AFC que Big Ben n'a jamais battu à l'extérieur.

Les Raiders ont entamé la partie par un TD de RB Doug Martin (16 courses, 32 yards, 1 TD) sur leur tout premier drive [7-0], leur donnant quarante et un points sur leurs treize premiers drives de la saison, bon pour quatrième dans la ligue.

Pittsburgh a répondu en début de deuxième quart temps par RB Stevan Ridley (5 courses, 4 yards, 1 TD) puis pris l'avantage à dix secondes de la pause grâce au premier des deux touchdowns de WR JuJu Smith-Schuster (8 réceptions, 130 yards, 2 TD). Entre temps, PK Daniel Carlson (1/1) a marqué son premier et unique FG de la journée tandis que Chris Boswell a manqué le premier de ses deux ratés du match.

Avec une courte avance au retour des vestiaires [14-10], les Steelers ont entamé la seconde période en laissant Ben Roethlisberger sur la touche pour soigner des côtes douloureuses. 

Cela n'a pas réussi à Pittsburgh puisque QB Joshua Dobbs (4/9, 24 yards, 1 INT) a manqué une passe sur quatrième tentative puis s'est fait intercepté par LB Tahir Whitehead (10 placages, 1 INT) sur deux de ses quatre drives.

Dans le même temps, QB Derek Carr (25/34, 322 yards, 2 TD) a perdu un fumble, sans conséquence pour les Raiders. 

Il faudra un TD de TE Lee Smith (1 réception, 3 yards, 1 TD) en milieu de dernier quart temps [17-14] pour remettre Ben Roethlisberger sur le terrain. Les visiteurs ont certainement cru avoir fait le plus dur lorsque Big Ben a trouvé JuJu Smith-Schuster avec moins de trois minutes à jouer pour redonner l'avantage à Pittsburgh [17-21].

C'était sans compter sur Derek Carr qui a remonté soixante quinze yards et complété une passe de 6 yards pour TE Derek Carrier (2 réceptions, 29 yards, 1 TD) sur quatrième tentative pour remettre Oakland aux commandes à vingt-et-une secondes de la fin du match [24-21].

Pressés par le temps, les Steelers ont eu recours à un hook-and-lateral pour atteindre les 22 yards des Raiders avec cinq secondes à jouer. C'est alors que le pied d'appui de Chris Boswell a glissé et que la tentative de FG des Steelers a atterri dans la ligne de mêlée. Jeu, set et match pour les Raiders qui ont ainsi enregistré leur troisième victoire de l'année.

Bilan

San Francisco 49ers : 3V - 10D

Prochain match : Seattle Seahawks

Oakland Raiders : 3V - 10D

Prochain match : à Cincinnati Bengals

... chargement de la zone de commentaire ...

 Je vous l'échange contre un pack de bière et elles n'ont même pas à être fraiche.  – Le coach des Eagles Buddy Ryan à propos de son coureur Earnest Jackson.

En VO :  Trade him for a six pack ; it doesn't even have to be cold. 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !