NFL 2021Semaine 17

le 03/01/2022 à 00:58 par Blaise Collin

Semaine 17 de la saison 2021 de NFL – Résumé des matchs

Atlanta Falcons (7-9) - Buffalo Bills (10-6) : 15 - 29

QB Josh Allen (11/26, 120 yards, 3 INT / 15 courses, 81 yards, 2 TD) a fait tout ce qu'il a pu dans les airs pour aider Atlanta mais le jeu au sol de Buffalo a compensé les errances de son quarterback pour envoyer les Bills en playoffs et éliminer les Falcons de leur course. Josh Allen a marqué deux touchdownsTouchdown (TD)
c'est l'essai qui vaut 6 points et qui peut être transformé au choix à 1 ou 2 points. Il suffit que le ballon pénètre dans la endzone. (pas besoin d'aplatir)
à la course sur les deux premiers drives de son équipe avant de lancer une interceptionInterception
passe du QBQuarterback
c'est le stratège de l'équipe. Il décide des tactiques avec ses coachs. Il est chargé de transmettre la balle à ses coureurs et de distiller les passes à ses receveurs.
rattrapée par un défenseur (un adversaire).
lors des trois suivants. Puis 
RB Devin Singletary (23 courses, 110 yards, 2 TD) a enchainé un doublé à la course sur les sixième et septième drives avant le drive final des Bills terminé par un genou au sol de leur QB une fois le match plié. Côté Falcons, TE Kyle Pitts (2 réceptions, 69 yards) a établi un nouveau record de franchise avec 1018 yards en réception sur la saison. C'est mieux qu'un certain... WR Julio Jones et ses 969 yards en 2011. 

New York Giants (4-12) - Chicago Bears (6-10) : 3 - 29

La défense de Chicago a forcé deux pertes de balles lors des six premiers jeux des New York Giants pour s'imposer tranquillement. Le premier fumbleFumble
quand le porteur du ballon laisse échapper celui-ci par maladresse ou suite à un choc. Le ballon est alors à terre mais vivant et c'est la 1ère équipe qui le ramasse qui en prend la possession. Avec les interceptions, le fumble est la seconde façon de rendre le ballon à l'adversaire. Ensemble, ils constituent des Turnovers (pertes de balle). C'est souvent cette stat. qui décide de l'issue de la rencontre.
de QB Mike Glennon (4/11, 24 yards, 2 INT / 1 course, 13 yards) sur le tout premier jeu du match a permis à RBRunning Back (RB)
Terme générique qui englobe les HB et les FBFullback (FB)
coureur puissant et polyvalent. Il joue le rôle de bloqueur, de receveur et de bulldozer balle en main. Constitue avec les halfbacks (HB), les running backs (RB).
.
David Montgomery (0/1, 0 yard, 1 INT / 22 courses, 64 yards, 2 TD / 2 réceptions, 17 yards) de marquer son premier touchdown du match (7-0) et la première interception du quarterback des Giants a permis aux Bears de doubler la mise (14-0). Le remplaçant de QB Daniel Jones, blessé au cou, a perdu un second fumble et lancé une seconde interception en seconde période mais ses deux erreurs ont été suivies d'interceptions sur QB Andy Dalton (18/35, 173 yards, 1 TD, 1 INT / 3 courses, 14 yards) et sur David Montgomery. LB Robert Quinn (1 placage, 1 sackSack
plaquage du QB dernière la ligne de scrimmage (perte de terrain).
) a profité de la rencontre sans enjeu pour signer son 18ème sack de la saison, nouveau record de franchise.

Kansas City Chiefs (11-5) - Cincinnati Bengals (10-6) : 31 - 34

Cincinnati s'est adjugé l'AFC North en dominant Kansas City avec la manière. WR Ja'Marr Chase (11 réceptions, 266 yards, 3 TD) a établi un nouveau record de franchise et un nouveau record NFL pour un rookie avec 266 yards en réception dans le match. Ses 1429 yards sur la saison sont également un nouveau record de la ligue pour un rookie. Les Chiefs menaient à la pause (28-17) mais le troisième touchdown du receveur des Bengals et la quatrième passe de touchdown de QB Joe Burrow (30/39, 446 yards, 4 TD) pour WR Tyler Boyd (4 réceptions, 36 yards, 1 TD) ont donné l'avantage à Cincy en seconde mi-temps. Le quarterback des Bengals a, lui aussi, établit deux nouveaux records de franchise avec 4611 yards et 34 TD sur la saison.

Arizona Cardinals (11-5) - Dallas Cowboys (11-5) : 25 - 22

QB Kyler Murray (26/38, 263 yards, 2 TD / 9 courses, 44 yards) est toujours invaincu (9-0) à Jerry's World après la victoire d'Arizona à Dallas. Le quarterback des Cardinals a remporté cinq matchs de lycée, deux matchs universitaires et, désormais, deux matchs de NFL à AT&T Stadium. Ce dernier succès pourrait envoyer les deux équipes à nouveau dos à dos lors du premier tour des playoffs, toujours au Texas. Les Cards se sont imposé d'un rien grâce à deux passes de touchdown de Kyler Murray et quatre field goalsField Goal (FG)
coup de pied à 3 points effectué le plus souvent en 4ème tentative quand l'attaque a été bloquée. Il est joué depuis l'endroit où la dernière action c'est achevée. En cas de réussite c'est 3 points et engagement. En cas d'échec, la possession change de camp mais il y a deux possibilités : avant le snapSnap
signal de départ de l'action, quand le centre transmet la balle au QB.
, la balle était à l'intérieur des 20 yards, on replacera alors la balle sur la ligne des 20 yards ou elle était placée au-delà des 20 yards, on la replacera au même endroit.
de PK Matt Prater (4/4 FG / 1/1 PATExtra Point
(PAT=Point After Touchdown) c'est la transformation du touchdown. Coup de pied à 1 point effectué face aux poteaux depuis les 2 yards (12 yards des poteaux).
). Les visiteurs semblaient s'acheminer vers une victoire facile (22-7 en fin de 
trois¡ème quart temps) mais deux touchdowns de QB Dak Prescott (24/38, 226 yards, 3 TD / 5 courses, 20 yards) ont redonné de l'espoir aux Cowboys. La différence s'est essentiellement faite sur un fumble perdu par Dak Prescott qui a été suivi par un FG d'Arizona (25-14) et sur un FG manqué en première période par les locaux en milieu de premier quart temps.

Las Vegas Raiders (9-7) - Indianapolis Colts (9-7) : 23 - 20

Las Vegas a consolidé ses chances de playoffs en s'imposant à Indianapolis. Une victoire contre les Los Angeles Chargers en Semaine 18 enverrait les Raiders en post-saison. Les Colts peuvent également se qualifier en s'imposant à Jacksonville, ce qui rend cette défaite presqu'anecdotique. Les visiteurs l'ont emporté malgré deux interceptions sur QB Derek Carr (24/31, 255 yards, 1 TD, 2 INT), à chaque fois sans conséquence puisque les deux ont été suivies de coups de pied de dégagement. C'est finalement un field goal de 33 yards de PK Daniel Carlson (3/3 FG / 2/2 PAT) à expiration de l'horloge qui a donné la victoire à LV.

Jacksonville Jaguars (2-14) - New England Patriots (10-6) : 10 - 50

New England a décroché son sésame pour les playoffs en étrillant Jacksonville. Après avoir dominé QB Zach Wilson et les New York Jets (54-13), QB Mac Jones (22/30, 227 yards, 3 TD / 2 courses, 12 yards) a battu QB Trevor Lawrence (17/27, 193 yards, 1 TD, 3 INT / 2 courses, 16 yards). Les deux rencontres ont été des punitions, une belle "revanche" pour le 15ème choix de la Draft NFL 2021 contre les nº1 et nº2 de cette même Draft. RB Damien Harris (9 courses, 35 yards, 2 TD / 1 réception, 12 yards), RB Rhamondre Stevenson (19 courses, 107 yards, 2 TD), le rookie d'Oklahoma, et WR Kristian Wilkerson (4 réceptions, 42 yards, 2 TD) ont chacun marqué à deux reprises. 

Carolina Panthers (5-11) - New Orleans Saints (8-8) : 10 - 18

New Orleans a préservé une chance de participer aux playoffs en s'imposant contre Carolina. Les Saints devront s'imposer à Atlanta et compter sur une défaite de 49ers chez les Rams. QB Sam Darnold (17/26, 132 yards, 1 INT) a regagné le poste de titulaire occupé jusqu'ici par QB Cam Newton mais sa prestation (un fumble perdu et une interception) n'a pas aidé la cause des Panthers. Surtout, il a passé l'après-midi le nez dans le gazon avec 7 sacks dont la moitié pour DE Cameron Jordan (8 placages, 3.5 sacks). Les visiteurs ont également manqué un field goal en début de dernier quart temps. Trop d'erreurs qui ont collectivement coûté cher contre une équipe des Saints plus disciplinée. QB Taysom Hill (17/28, 222 yards, 1 TD / 12 courses, 45 yards) et RB Alvin Kamara (13 courses, 32 yards / 5 réceptions, 68 yards, 1 TD) ont fait la différence en milieu de dernier quart temps en connectant sur une passe de 12 yards avant que S C.J. Gardner-Johnson (1 placage, 1 INT) ne scelle le sort de la rencontre avec une interception sur Sam Darnold.

Tampa Bay Buccaneers (12-4) - New York Jets (4-12) : 28 - 24

QB Tom Brady (34/50, 410 yards, 3 TD, 1 INT) a trouvé WR Cyril Grayson (6 réceptions, 81 yards, 1 TD) sur une passe de touchdown de 33 yards avec 20 secondes restantes à jouer pour permettre à Tampa Bay de quitter le New Jersey avec une victoire après avoir été mené au score durant la majorité du match. La rencontre a surtout été marquée par le comportement de WR Antonio Brown (3 réceptions, 26 yards) qui a refusé de rentrer en jeu sur un drive des Buccaneers en fin de troisième quart temps, a enlevé ses épaulières et est retourné aux vestiaires. Les Bucs étaient alors menés 10-24 mais ils ont marqué sur ce drive pour revenir à une possession des New York Jets (17-24). Après la rencontre, HC Bruce Arians a annoncé en conférence de presse qu'Antonio Brown  ne faisait plus partie de l'équipe.

Miami Dolphins (8-8) - Tennessee Titans (11-5) : 3 - 34

Tennessee n'a pas fait dans le détail contre Miami pour aller chercher son second titre d'AFC South consécutif. Cerise sur la gâteau, les Titans sont premiers de la conférence AFC et pourraient s'offrir une semaine de repos lors de la première journée des playoffs et potentiellement y retrouver RB Derrick Henry, blessé depuis fin novembre. Il faudra pour cela s'imposer à Houston en Semaine 18. Pour les Dolphins, cette défaite est synonyme d'élimination de la course aux playoffs et la fin d'une belle série de sept victoires consécutives. Deux ballons perdus (un fumble et une interception) par QB Tua Tagovailoa (18/38, 205 yards, 1 INT) et un field goal manqué en début de seconde mi-temps n'ont même pas vraiment pesé dans la balance.

Philadelphia Eagles (9-7) - Washington Football Team (6-10) : 20 - 16

Malheur au vaincu et c'est Philadelphia qui ira en playoffs et Washington qui n'ira pas après la victoire des Eagles à Landover. WFT a marqué sur ses quatre drives de la première mi-temps pour prendre l'avantage à la pause (16-7) puis l'attaque menée par QB Taylor Heinicke (27/36, 247 yards, 1 INT / 2 courses, 14 yards) s'est éteinte au retour des vestiaires. Surtout, la dernière passe du quarterback de Washington a été interceptée dans l'en-but de Philly par S Rodney McLeod (5 placages, 1 INT) à 30 secondes de la fin du match ce qui a enterré les derniers espoirs des locaux. Côté Eagles, RB Boston Scott  (14 courses, 47 yards, 2 TD) a signé un doublé pour garder les Eagles dans la course (7-10 puis 14-16) et PK Jake Elliott (2/2 FG / 2/2 PAT) a marqué les seuls points du dernier quart temps sur deux field goals décisifs.

Denver Broncos (7-9) - Los Angeles Chargers (9-7) : 13 - 34

En étant sèchement battu à LAC, Denver est éliminé de la course aux playoffs. Au contraire, les Los Angeles Chargers joueront en post-saison s'ils s'imposent à Las Vegas en dernière semaine de la saison régulière. Le match a été illuminé par un touchdown de 101 yards sur retour de kick-off par WR Andre Roberts en début de dernier quart temps (27-6). RB Austin Ekeler (17 courses, 58 yards, 1 TD / 3 réceptions, 54 yards) et QB Justin Herbert (22/32, 237 yards, 2 TD) avaient déjà fait l'essentiel pour les Chargers et le touchdown de TE Noah Fant (6 réceptions, 92 yards, 1 TD) en milieu de quatrième quart temps n'a rien changé à l'issue du match. 

Houston Texans (4-12) - San Francisco 49ers (9-7) : 7 - 23

QB Trey Lance (16/23, 249 yards, 2 TD, 1 INT / 8 courses, 31 yards) a assuré l'essentiel en remplacement de QB Jimmy Garoppolo, blessé au pouce : une victoire qui permet à San Francisco de garder son destin entre ses mains dans la course aux playoffs. Une victoire chez les Rams lors de la dernière semaine enverra les 49ers en post-saison. Le match contre Houston a mis longtemps à se décanter et ce sont les Texans qui ont débloqué les compteurs à moins de deux minutes de la mi-temps par WR Brandin Cooks (7 réceptions, 66 yards, 1 TD). Mais les Niners ont dominé après la pause et l'attaque de Houston s'est éteinte, commettant une perte de balle (interception) et manquant un field goal. Les deux touchdowns de Trey Lance et deux field goals de PK Robbie Gould (3/3 FG / 2/2 PAT) ont assuré la victoire pour SF.

Los Angeles Rams (12-4) - Baltimore Ravens (8-8) : 20 - 19

Mauvaise opération pour Baltimore qui a hypothéqué ses chances de playoffs en perdant à domicile contre les Los Angeles Rams. Malgré un field goal manqué sur son premier drive, une quatrième interception retournée pour touchdown de la saison pour QB Matthew Stafford (26/35, 309 yards, 2 TD, 2 INT), record NFL, sur son deuxième drive, une nouvelle interception sur son troisième drive et un fumble perdu sur son cinquième drive, LAR est parvenu a renversé la tendance pour finalement s'imposer sur le fil. Toujours blessé à une cheville, QB Lamar Jackson était toujours absent et QB Tyler Huntley (20/32, 197 yards, 1 INT / 6 courses, 54 yards) n'est pas le MVP 2019. La rencontre s'est terminée lorsque les Ravens ont manqué de temps et dû jouer une passe latérale qui a fini au sol et recouverte par la défense des Rams.   

Detroit Lions (2-13-1) - Seattle Seahawks (6-10) : 29 - 51

Victoire de prestige pour Seattle contre Detroit, entre deux équipes déjà éliminées de la course aux playoffs. Les Seahawks ont dominé de la tête et des larges épaules de WR DK Metcalf (6 réceptions, 63 yards, 3 TD) dont la moitié des réceptions ont marqué des points. RB Rashaad Penny (25 courses, 170 yards, 2 TD) a également participé à la curée avec 170 des 497 yards offensifs des Hawks dont 137 en première mi-temps. QB Tim Boyle (22/37, 262 yards, 2 TD, 3 INT / 1 course, 14 yards), en remplacement de QB Jared Goff blessé au genou, a connu un match difficile avec trois interceptions en seconde mi-temps. WR Amon-Ra St. Brown (2 courses, 23 yards, 1 TD / 8 réceptions, 111 yards, 1 TD), quant à lui, est devenu le second rookie des Lions à marquer sur course et réception de passe.

Minnesota Vikings (7-9) - Green Bay Packers (13-3) : 10 - 37

Green Bay est toujours la seule équipe de NFL invaincue à domicile et s'est offert une semaine de repos lors du premier tour des playoffs en battant son rival du Minnesota. Les Vikings, eux, sont éliminés de la course aux playoffs après ce sévère revers. QB Aaron Rodgers (29/38, 288 yards, 2 TD) n'a rien fait pour affecter ses chances de MVP avec deux passes de touchdown en moins de trois minutes en fin de première mi-temps (13-0 puis 20-0). Après la pause, RB A.J. Dillon (14 courses, 63 yards, 2 TD / 2 réceptions, 20 yards) a inscrit un doublé pour sceller encore un peu plus le  sort de la rencontre.

Cleveland Browns (7-9) - Pittsburgh Steelers (8-7-1) : 14 - 26

C'est avec les larmes aux yeux que QB Ben Roethlisberger (24/46, 123 yards, 1 TD, 1 INT) a (peut-être ?) donné sa dernière interview sur la pelouse de Heinz Field. Son (peut-être ?) dernier match à domicile s'est soldé par une victoire contre Cleveland et préservé les chances des Steelers d'atteindre les playoffs. Les Browns, eux, sont désormais hors course. Les hôtes ont rapidement pris les devants sur leur premier drive et la seule passe de touchdown de Big Ben du match (7-0). Auteur d'une interception coûteuse (3 points sur FG) en fin de première mi-temps, QB Baker Mayfield (16/38, 185 yards, 2 TD, 2 INT) s'est rattrapé avec deux passes de touchdown pour ramener les Browns à 5 points (14-19) avec 70 secondes à jouer mais RB Najee Harris (28 courses, 188 yards, 1 TD / 3 réceptions, 18 yards) n'a pas laissé les visiteurs rêver plus de 20 secondes en marquant sur une course de 37 yards pour offrir à son QB une sortie en apothéose. 

Articles liés
... chargement de la zone de commentaire ...

 Les équipes dont on se souvient jouent en décembre.  – 'Expression' dans le milieu du foot lycéen et universitaire

En VO :  Teams to remember plays in december. 

Citation réelle proposée par Trixi. Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !