La NFL à l’heure des élections USFootball Roadtrip Saison 8 Episode 1

Donald et Hilary
Donald et Hilary
le 08/11/2016 à 23:47 par Thomas Savoja

BROOKLYN, NY ‐ Il est un peu plus de 13h heure locale lorsque j’atterris sur le tarmac de l’aéroport JFK. Les formalités rondement expédiées malgré l'affluence, je récupère mon véhicule de location après un échange improbable avec un automate. Puis je quitte le Queens pour filer vers Brooklyn le long d'Atlantic Avenue sous un doux soleil d'automne. Me voici donc dans la "Big Apple" pour le début de mon périple et je ne réalise pas vraiment ... Lorsque se dessine à l'horizon la sillouette familère de la skyline de Manhattan, c'est non sans émotion que je me rends à l'évidence : c'est parti pour 15 jours de périple !

New York me voilà !

J’ai choisi un jour particulier pour débarquer en terre américaine puisque ce 8 Novembre 2016 n’est autre que le jour de l’élection présidentielle US. Qui de Donald Trump ou d’Hilary Clinton sera le 58ème président de l’histoire ? Nous le saurons dans quelques heures et c’est pour moi l’occasion de regarder de plus près la sensibilité politique du Football au pays de l’oncle Sam. Comment l’élection est elle vécue au sein de la ligue pro et comment la politique trouve-t-elle finalement sa place dans une telle institution ?

Donald et Colin
Donald et Colin
Après un début de saison marqué par l’affaire Kaepernick et les multiples signes de protestation qui accompagnent désormais l’hymne américain en début de rencontre et au regard de la surreprésentation au sein des Rosters de la minorité afro-américaine traditionnellement ancrée à gauche, on pourrait imaginer que les joueurs penchent majoritairement du côté démocrate. Mais qu’en est-il vraiment ?

Soyons clair, la ligue Pro est tout sauf une organisation caritative. Basée sur l’ordre, le profit et la « compliance », elle ne laisse que peu de place à l’humain et les joueurs apparaissent comme des marchandises interchangeables. Bref, la NFL est l’archétype d’une machine ultra-libérale. On peut donc imaginer que ses décideurs et que son public sont très largement républicains et donc pro Trump. Regardons tout de même de plus prés !

Rex Ryan lors d'un meeting pro Trump
Rex Ryan lors d'un meeting pro Trump
Car Donald Trump a un lourd passif avec le Football. Propriétaire peu inspiré d’une franchise USFL, il est devenu un personnage clivant en sein même des vestiaires NFL. D’après Mike Freeman de Bleacher Report qui a interviewé une cinquantaine de joueurs en activité, prononcer son nom est encore plus risqué que de prononcer celui du commissionnaire Roger Goodell. Des amitiés se sont même brisées dans certaines équipes en évoquant le délicat sujet de la course à la maison blanche. Freeman rapporte l’anecdote d’une brouille irréversible de vestiaire entre un joueur blanc admettant soutenir Trump alors que son collègue Noir trouvait cela inconcevable !

Trump est également capable de briser l’autorité de certains coachs. Rex Ryan le trublion des Buffalo Bills ne s’est ainsi pas fait que des amis lorsqu’il est apparu lors d’un meeting de soutient à Donald Trump en Avril dernier, certains de ses joueurs ayant été choqué par la manœuvre.

« Je considère Trump comme quelqu’un d’ouvertement hostile aux personnes de couleur et le fait que Rex le supporte change le regard que j’ai sur mon coach et pas d’une façon positive vous l’imaginez ! » a déclaré l’un de ses joueurs de façon anonyme.

Une élection clivante

Freeman a ainsi mené un sondage dans les vestiaires NFL et la fracture apparait assez nettement et elle de nature raciale :

  • 21 des 21 joueurs blancs interrogés ont exprimé leur intention de voter Trump.
  • 20 des 22 joueurs noirs interrogés ont exprimé leur intention de voter Clinton, 2 seulement exprimant leur préférence à Trump !

 

Donald et Hilary
Donald et Hilary
Le sujet est devenu tellement épidermique que certains coachs ont tout simplement interdit ce type de discussions dans l’enceinte de leur franchise. Autre signe qui ne trompe pas, sur les 43 joueurs interrogés, un seul a osé exprimer son avis publiquement. Il s’agit du tristement célèbre GuardGuard
homme de la ligne offensive placé à droite et à gauche du center. Il doit protéger le QB et creuser des brèches aux RB.
des Bills de Buffalo, Richie Incognito. Il supporte Trump si vous en doutiez …

Si vous ajoutez à cela des audiences TV en baisse significative cette saison pour la NFL qui pointe du doigt la concurrence « déloyale » des débats électoraux. Donald Trump de son côté accuse volontiers Kaepernick et on se dit que Sport et Politique ne font définitivement pas bon ménage !

Redskins Rule

Pour terminer laissez moi partager avec vous cette anecdote, les Washington Redskins se targent de pouvoir donner le futur vainqueur de l’élection présidentielle. En effet, lors des 15 derniers scrutins, lorsque les Redskins ont perdu leur dernier match à domicile avant les élections, alors le représentant du parti en place a également perdu ces élections. Dans le cas contraire, le candidat du parti au pouvoir a été maintenu.

Donc si j’en crois le résultat du match du dernier match à domicile des Redskins le 16 Octobre dernier où les joueurs de Washington ont défait les Philadelphia Eagles 27-20, et bien le prochain président sera une présidente …

Rendez vous ce soir pour cette confirmation !

 

Quizz "Football Roadtrip 2016" :

Richie Incognito, outre le fait de supporter officiellement Donald Trump avait défrayé la chronique il y a quelques saisons en étant accusé de harcèlement sur l'un de ses coéquipiers aux Miami Dolphins. De quelle université provenait ce coéquipier ?

Les 3 premières bonnes réponses postées sous forme de commentaires marquent 5, 3 et 1 point.

 

Suivez mon Roadtrip sur Twitter @tomasino22, Instagram tomasino22 ou Facebook Footballamericain.com

... chargement de la zone de commentaire ...

 Si Marc Bulger lance une interception dans un stade Sun Devil vide de tout spectateur, est-ce encore une interception ?  – Jeff Gordon, journaliste au Saint-Louis Post suite à un match face aux Cardinals

En VO :  If Marc Bulger throws an interception in Sun Devil Stadium and nobody is there to see it, is it still an interception ? 

Suggérer une citation réelle ou fictive pour 10 Bzh !